Welcome Grimsvötn !

Je vous sens inquiet ? Si, si cher lecteur, ne dites pas le contraire, je perçois vos appréhensions. D’ailleurs, le nombre de dépêches qui font la Une des médias depuis moins de deux jours semble en témoigner. Au point que l’éruption volcanique récente suscite désormais davantage d’intérêt que l’érection indécente dont il était question jusqu’ici. Ne me dites rien. Vous craignez que Grimsvötn ne soit un vilain clone d’Eyjafjöll ? Qu’il perturbe vos projets d’escapades aériennes, cloue au sol des centaines d’avions au sol et réduise en cendres vos rêves de vacances pourtant méritées ? La perspective est certes possible, à défaut d’être probable. Ici en tout cas, l’homo sapiens islandicus demeure stoïque. Les habitants du sud et du sud-est de l’île mis à part, ceux de Reykjavik ne paraissent pas encore s’inquiéter des conséquences de ce nouveau séisme. Ou alors autant qu’un groupe de pêcheurs à pieds malouins s’apprêtant à affronter les grandes marées d’équinoxe et à envahir les vastes étendues sablonneuses désertées par la mer. C’est dire si l’angoisse est palpable. Ce matin, dans les rues du centre, la vie suivait son cours habituel. Je n’ai rencontrée qu’une jeune Française contrainte de quitter la région de Jökusarlon et qui a gentiment accepté de se confier à moi.

reykjavik

À propos de eric

Chroniqueur taquin en phase d'apprentissage.

Vous devriez lire

Althingi

Élections législatives islandaises fixées à fin octobre

À quand les élections ? Telle a été la question de l’été, à laquelle la réponse …

7 comments

  1. Waou un article qui m’a fait beaucoup de bien!!! me voilà en Island depuis jeudi pour un Service Volontaire Européen… Et cela pour 7mois et ne parlant pas un mot d’anglais, ce n’est pas facile de s’adapter, mais alors quand je lie le commentaire d’Eric me voilà heureuse d’être ici et surtout je me rend compte de cette sacré chance que j’ai d’avoir quitté la France et ça nonchalance!!! Merci pour ton blog aussi qui me donne des idées de visites!!!

  2. Cher Guillaume (re) bonjour,

    J’avais pris soin de répondre au message sensiblement identique que vous m’aviez gentiment adressé par mail le 19 avril dernier.
    Supposant qu’il a sans doute été noyé dans une masse d’autres témoignages d’admiration pour votre nouveau site, je m’autorise à vous en rappeler aimablement la teneur.

     » Je suis honoré d’avoir été sélectionné pour figurer sur Superexpat et j’aurais été ravi de vous aider à promouvoir votre site en insérant un lien dans mon blogroll; toutefois, au risque de paraître froidement vénal, je dois vous avouer que je facture ce type de prestations. Ainsi, le lien Agence de voyage (Islande & Cie) qui renvoie vers Expédia est facturé 175 euros pour une présence de 12 mois. Quant aux articles « Tentations », rédigés pour le site eDream, je les propose entre 60 et 90 euros l’unité selon la fréquence et la taille. N’hésitez pas à me contacter si vous envisagez ce type de collaboration. « 

    Bien qu’ayant noté qu’il venait d’être lancé, je me permets d’ajouter pour conclure que votre « service superexpat » :

    – manque un tantinet de spécificité au regard de ce qui existe déjà;

    – présente quelques bugs d’affichage et d’utilisation qui tendent à réduire la durée de présence et émoussent l’envie de revenir chez vous (en tout cas en ce qui me concerne);

    – gagnerait en crédibilité/légitimité/attractivité via une approche thématique moins « hard-selling » et plus en phase avec les besoins et les attentes de la cible;

    – gagnerait peut-être aussi en impact avec une ergonomie plus simple et une direction artistique adaptée.

    Il ne s’agit bien évidemment que de modestes et succinctes recommandations visant à vous permettre de faire évoluer ce qui peut encore l’être.

    Longue vie SuperExpat !

  3. Bonjour,

    J’espère que tout va toujours bien.
    Comme vous devez maintenant le savoir, nous venons de lancer http://www.superexpat.fr qui propose des services d’aides aux expatriés et qui, dans le même esprit, fait la promotion des meilleurs blogs et site web traitant de l’actualité des expatriés français à l’étranger.

    Votre blog à été sélectionné, nous vous recommandons donc auprès de nos visiteurs et nous espérons bien vous apporter ainsi du trafic et des lecteurs intéressés!
    Ce serait super si, en simple échange, vous pouviez aussi nous aider à faire connaître le nouvel outil SuperExpat.
    Vous pouvez, si vous voulez, mettre un petit lien depuis votre blog :
    L’expatriation facile : Gagnez du temps, faites des économies et organisez votre départ avec le site comparateur pour expatriés français. Assurance Santé Expatriés, Mutuelles, Assurance vie, Banque et Transfert d’argent, déménagement international
    Ou bien Choisir un petit badge coloré…
    http://www.superexpat.fr/banners.html
    N’hésitez pas à me contacter si vous avez la moindre question.
    En espérant de vos nouvelles et a très bientôt,
    Guillaume Colin

  4. Ha ! Peut-être aurais-dû éviter de poser la question 🙂
    Heureusement, pour vous répondre : rien ne m’oblige à rentrer en France. Et puis à la réflexion, même si tout m’y obligeait, cela ne changerait pas grand chose.

    Très bien la Saga de Njall. Pas facile à lire en raison du procédé narratif utilisé (descriptifs très détaillés, répétitions…), mais incroyablement juste sur le ton.

  5. Voyons voir…

    Si je prends le petit bout de la lorgnette, je pourrais évoquer la suppression de classes à la prochaine rentrée dans l’école de ma fille, alors que de nouveaux enfants arrivent en masse, je pourrais parler de ma voisine de 45 ans qui cherche du travail depuis un an et qui ne trouve rien, ou alors franchement déclassée, ou le père de l’amoureux de ma fille, pourtant ingénieur, qui a été licencié lundi… Je pourrais développer sur la destruction des services publics et la peur qui s’insinue partout, la défiance qui s’installe entre les gens et la nuit sécuritaire qui nous menace, qui sera plus longue et plus froide que l’hiver islandais. Je pourrais enfin parler du repli sur soi et de la désignation de boucs émissaires faciles à identifier, du discours de haine qui s’installe et se banalise, du rejet de l’autre et de la démocratie malade…

    Bon, enfin, chacun voit, c’est juste mon analyse rapide, à 15h12 par 31 °C… Mais à mon avis, si rien ne vous y oblige, ne rentrez pas !

    Sinon je suis en train de relire la saga de Njall le Brûlé. C’est toujours aussi magique, et je suis en train de me rendre compte qu’il ne sera pas évident d’apprendre l’islandais à Lyon.

  6. La France aurait des soucis ? Vous me surprenez Eric 🙂
    A quels soucis faites-vous allusion ?

  7. Non non, rassurez-vous, pour ce qui me concerne en tout cas ce n’est pas le volcan qui m’inquiète… D’ailleurs je l’échangerais bien volontiers contre deux ou trois soucis plus lourds qui pèsent sur la France. Les photos sont sympa, ça a l’air bien agréable Reykjavik…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.