Accueil > Dans le grenier de Vivre > Les voeux de Sigridur Thorlacius

Les voeux de Sigridur Thorlacius

Sigridur Thorlacius est déjà une reine en son pays bien qu’elle n’ait qu’une petite trentaine d’hivers. Plus de 25 d’entre eux furent équitablement répartis entre ses cours à l’école puis au lycée et son apprentissage de la musique. D’abord un soupçon de piano, puis le chant, Classique et Jazz, dont elle fera son instrument de prédilection. Aujourd’hui, c’est désormais aux côtés du groupe Hjaltalin qu’elle exerce ses talents de vocalise.
Avec un répertoire aussi large que le désert du Kjölur et un timbre aussi coloré qu’une aurore boréale, Sigridur pouvait assurément interpréter Jacques Brel, Vanessa Paradis, Serge Gainsbourg, Rita Mitsouko ou Barbara avec une égale excellence. C’est d’ailleurs ce qu’elle fît il y a peu, lors du concert Joie de vivre qui se tînt à Harpa en novembre dernier.
Début janvier, elle me convie dans son petit appartement du centre de Reykjavik, en compagnie de Guðmundur Óskar Guðmundsson, le bassiste de la joyeuse troupe Hjaltalin, qu’il serait hasardeux de chercher à classer dans un genre plutôt qu’un autre. Disons qu’il s’agit d’un cocktail aussi savoureux qu’épicé à base de chants que ne renierait sans doute pas Barbara Streisand, d’harmonies qui rappellent les crooners Dean Martin ou Franck Sinatra, et d’arrangements novateurs qui tiennent entre autres aux parti-pris instrumentaux de la formation : basson, banjo, accordéon, clarinette, violon… Toujours est-il que la balade musicale vaut le détour !
Je suis arrivé avec l’idée stupide que l’islandais serait toujours une langue bien trop aride et rocailleuse pour être chantée. J’aurais fort bien pu repartir avec le même sentiment, n’étaient les sensations incontrôlables de mon système piloérectif qui ne partageait pas le moins du monde cette conviction douteuse après avoir entendu les galets noirs de Djúpalón dans cette voix chaude et douce comme le duvet des Eiders. Avec cet extrait de « Année 2012 » (une partie du texte figure ci-dessous), ode prémonitoire, nostalgique et engagée interprétée il y a une quarantaine d’années par le défunt Vilhjálmur Vilhjálmsson, c’est en musique que Sigridur vous souhaite une bonne année.
Cet après-midi là, j’ai quitté le duo chaleureux en me disant que cette journée était décidément une bien belle journée. Le bonheur, il suffit parfois de le vivre. C’est bien mieux que d’en rêver.

J’ai rêvé qu’on était en 2012
On a asphalté la lune et bétonné les murs et la terre
Oui, l’univers était bizarre, tout avait changé
Car les machines ont fait le travail, les hommes ne faisaient rien
Le directeur de la radio (nationale) n’avait rien à faire
Car son supérieur, c’était un transistor de poche
Et nos élus, avaient la tête qui ne tournait pas rond
Car le premier ministre, était un vieil IBM
Rends-moi les vieux jours
Quand je pouvais être seul avec toi
La technologie me dépasse
Rends-moi les vieux jours

À propos de eric

Chroniqueur taquin en phase d'apprentissage.

Vous devriez lire

Althingi

Élections législatives islandaises fixées à fin octobre

À quand les élections ? Telle a été la question de l’été, à laquelle la réponse …

4 comments

  1. Heureux que ça vous ait plu Elisabeth !

    Le pull en laine de mouton Roger, est à l’islandais ce que le béret fut en son temps au gaulois : un signe de reconnaissance 🙂

    @Babzy – Les islandais sont assez doués pour alterner bruyantes revendications et subtiles allusions 🙂

  2. Et oui on la reconnait cette chanteuse à la douce voix 🙂 Très beau voeux, cette voix seule est déjà un voyage !Impressionnée par ces paroles si actuelles ! 🙂

  3. Une très jolie voix, un sourire radieux, et ce regard si vif… une bien belle walkyrie. Un seul bémol, pourquoi tous les Islandais portent ils le même pull ?
    Je deconne, il a l’air sympa aussi le guitariste.

  4. MAGNIFIQUE !

    On l’a reconnait bien avec cette autre video où elle interprétait Paris de Camille !
    Merci l’islandais !
    Jolie surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.