Accueil > L'Islande, vue d'ailleurs > L’Islande vu par… Fanny qui n’y vit pas !
bout du monde

L’Islande vu par… Fanny qui n’y vit pas !

Islande, le bout du monde de Fanny !

Tout à commencé quand j’ai découvert Björk. Cela pourrait paraitre bête et tellement futile mais ce personnage m’a marqué. Son brin de voix, sa folie et puis j’ai fait ma curieuse et c’est la que j’ai découvert que cette demoiselle était islandaise. Tiens une chanteuse islandaise, peu banale pour moi et là commence cette magnifique passion. A cette époque, j’avais 21 ans; je ne savais pas quoi faire de ma vie puis quand j’ai découvert Bjork. Je me suis intéressée à son histoire et de fil en aiguille je me suis laissée emporter par ce fameux pays, l’Islande. Les documentaires sur Arte, les bouquins que j’ai dévorés sur les magnifiques paysages de l’Islande m’ont de suite émerveillée puis l’année passe et enfin je décide que pour mes 22 ans je vais enfin m’offrir un super cadeau… Une semaine en Islande. Novembre 2012, après avoir fait Toulouse – Paris, je suis surexcitée de pouvoir enfin faire Paris – Reykjavik. Une fois arrivée la bas, sortie de l’aéroport, le vent glacée de l’Islande me fait frissonner, je me dis que l’excitation et le froid font très bon ménage. Je prend un taxi direction ma chambre d’hôtel et à travers la fenêtre du taxi je découvre les lumières et le paysage de Reykjavik, des étoiles pleins les yeux. J’étais juste la fille la plus heureuse au monde. Apres une bonne nuit je me dis que je vais visiter un peu la ville à… 8 heures du matin ! Et oui j’avais trop hâte de découvrir ce nouveau monde. Ce froid…brrr je n’avais jamais eu aussi froid mais tout était magnifique, les monuments, les petites maisons de toutes les couleurs, ce drôle de vélo sur une barrière… J’ai passé la journée à flâner dans la ville. Et les jours qui ont suivi ont été merveilleux. Le deuxième soir je voulais absolument voir les aurores boréales, chose faite. Allongée dans la neige glacée j’ai contemplé les aurores boréales vertes et cela pendant plus de trois heures, mes yeux ne voulaient regarder que ce ciel, juste magique !

Le troisième jour, Gulfoss me voilà ! Je voulais une photo de moi à coté de cette magnifique chute d’eau ! J’ai sorti mon pouce du gant et à peine 3 secondes plus tard mon pouce est devenu bleu vert mais j’étais comme un enfant devant un magasin de bonbons, merveilleux.

Le quatrième jour, le cercle d’or ! Première fois que je voyais des geysers ! Le tout premier que j’ai pu apercevoir, je me suis cachée de peur derrière mon ami en hurlant de peur mais après je trouvais cela formidable mais assez impressionnant pour ma part !

Le cinquième jour, le Blue Lagoon : je n’aurais jamais pensé être dans une source d’eau chaude avec une bonne bière fraîche dans la main et un décor a  couper le souffle ! C’était juste parfait mais je n’ai pas eu le courage de passer du chaud au froid, mon cœur n’aurait pas pu s’en remettre.

Et dernier jour, The Volcano Tour, un tour en Jeep avec un super moniteur. J’ai donc pu voir la super cascade Seljalandsfoss, la plage avec ce sable noir, Þórsmörk la vallée du sud entourée de trois glaciers et montagnes vue impressionnantes. Apres ce parcours, je suis rentrée dans la ville et j’ai refait un dernier tour dans la ville. L’église, les bars, les boutiques… mon cœur a commencé à se serrer et je n’ai pas pu résister. J’ai pleuré, tellement. Je ne voulais pas retourner en France, j’avais l’impression que l’on m’arrachait une partie de moi contre ma volonté. Une fois dans l’avion du retour mes larmes roulaient sur mes joues, et je voyais ce pays devenir de plus en plus petit et s’éloigner de moi. Une fois arrivée chez moi je me suis dis que l’Islande avait volé un bout de mon cœur et qu’il ne me le rendrait que quand je reviendrai la voir. Volcans, Geysers, Aurores Boréales, Sources d’eau chaude, les Islandais, le Port, la Nature. 2 mois plus tard, je me suis fais tatouer dans la nuque Náttúra (pour Bjork et l’Islande). J’ai l’Islande en moi. Moi, petit bout de femme à présent de 23 ans j’ai enfin trouvé mon but, un objectif à atteindre dans ma vie. Cette année je passe un BAC L pour après passer un BTS tourisme. Devinez pourquoi ? Je veux à mon tour faire découvrir ce pays qui a chamboulé ma vie et cela, à tout jamais !

Fanny (Toulouse)

L'Islande vu par vous ?

L'Islande vu par vous ?

Vous non plus n’y vivez pas ou plus ? Qu’importe ! L’île, vous l’avez découverte en quelques jours ou en quelques semaines. Elle vous a touché, énervé, changé, émue, contrarié… Contez-nous votre séjour au bout du monde. Envoyez à vivre@viveenislande.fr ces mots doux, durs, drôles, désabusés qui ne demandent qu’à jaillir tel un geyser d’émotions dantesques. Nous publierons l’un de vos textes chaque semaine. Joignez 1 ou 2 photos de vous prises en Islande (poids > 200ko) et précisez-nous votre ville de résidence.

bout du monde

À propos de Vivre en Islande

L'Islande, par ceux qui y vivent, pour ceux qui en rêvent !

Vous devriez lire

touristes sushi tour

Islande : quand le football dope le tourisme

J’ai commencé à me poser la question quand la courbe des fans de la Page …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.