Accueil > Cynthia.

Cynthia.

Un p'tit tango argentin au bord de l'océan ?

Agir pour la protection de la nature islandaise (fin)

La partie 1 est ici ! La partie 2 est là ! Comme promis, pour clore ce dossier consacré à la nature en Islande, voici une liste non exhaustive de conseils visant à préserver cette île à la fois forte et fragile qui accueille chaque année toujours plus de visiteurs. Sur son site en ligne, le Ministère dédié à l’Environnement et aux Ressources naturelles islandais précise  que toute personne a le droit de voyager dans le pays à condition qu’elle respecte certaines règles. Rien de plus normal ! Mais en marge de ces règles, il y a …

Lire plus

Agir pour la protection de la nature (suite)

La partie 1 est ici ! Voici la retranscription de l’échange que j’ai eu avec Árni Finnsson, Directeur du Conseil d‘Administration de (Iceland Nature Conservation Association). Comment voyez-vous le tourisme et les décisions actuelles du Gouvernement islandais le concernant ? Concernant le tourisme, en ce moment le Gouvernement ne réfléchit pas lorsqu’il prend des décisions. Il a besoin d’être éduqué et managé. Bien sûr, le tourisme est une bonne chose pour l’Islande. Sans lui, le pays serait probablement dans le rouge économiquement parlant. Mais pourquoi les touristes viennent ici ? Pour la nature. Si on veut …

Lire plus

Agir pour la protection de la nature en Islande

En 2011, lors de mon premier voyage, on en était encore à me dire Ah ouiiii, c’est très vert là-bas, et ils ont plein de beaux pubs ! Ce à quoi je répondais : Euh, tu dois confondre avec L’IRRRlande ! Il y avait aussi beaucoup de : « C’est où ça ? ». Puis entre 2011 et 2013, les remarques ont changé en : « Ah mais… il fait froid là-bas, non ? ». Et finalement, depuis 2014, j’entends très fréquemment : « Oh la chance ! J’ai TOUJOURS rêvé d’y aller !!! ». Voilà comment …

Lire plus

L’Islande dans tous les sens

Islande dans tous les sens

Un… Deux… Trois… Quatre… Cinq. J’ouvre les yeux. Des reliefs qui entourent un panorama qui me fait tourner la tête. Un sol lunaire. Une lumière changeante et miraculeuse qui sublime tout sur son passage. Le désert puis subitement l’oasis de verdure. L’immensité et le détail. Des couleurs qui s’échappent de l’espace intersidéral pour habiller une terre… je ne suis plus aveugle. Un… Deux… Trois… Quatre… Cinq. J’écoute. Un tonnerre de vague et de flots. La vapeur furieuse qui s’échappe des confins de la terre. Les cris des oiseaux en été. Une langue extraordinaire et des …

Lire plus