Accueil > Dominique (page 2)

Dominique

Slow foodienne à 100%.

RÚV : radio de service public ou radio commerciale ?

RUV

L’Islande n’est assurément pas le seul pays qui, face aux coupes budgétaires jugées indispensables dans la plupart des pays d’Europe (et d’ailleurs), se pose la question de savoir si une radio nationale est nécessaire, quel type de radio nationale est envisageable, et donc quels doivent être ses objectifs et ses perspectives. Les remous occasionnés par les coupes sombres dans le personnel et la gestion de RUV (Ríkisútvarpið), en novembre dernier, ont eu des conséquences immédiates. Personne est insensible à l’existence ou à l’avenir de RUV et ce, pour bien des raisons. Elle émet sur deux chaînes de …

Lire plus

Noël en Islande : entre traditions et innovations !

Noël en Islande

Noël en Islande comme partout ailleurs dans les pays de culture occidentale et chrétienne est un symbole à bien des titres. Ici aussi les traditions sont omniprésentes et occupent une large place dans nos conversations. Ceux qui lisent les chroniques de « Vivre en Islande » doivent connaître les fils de Grýla qui tiennent le rôle de Pères Noël sans en être, avec leur humour grinçant ou déluré qui reflète bien les craintes ou les priorités des temps passés. Ils connaissent sans doute aussi l’une des particularités des réveillons islandais – le laufabrauð – que …

Lire plus

Jón Gnarr, politicien apolitique – ou la politique redécouverte ?

jon gnarr

Jon Gnarr ? En 2010, son élection avait fait sensation. En Islande, la première réaction fut l’incrédulité. Un clown à la tête de la mairie de Reykjavík ? Encore une occasion de séparer la nation en deux blocs s’opposant, mais cette fois ci sur des critères totalement différents de ceux auxquels on était habitué : les « sérieux » de la politique d’un côté, les « clowns » de l’autre. La politique est pourtant une chose sérieuse, pour ceux qui en font – ou non. Et puis Reykjavík ne fut pas la seule municipalité à rejeter le système sacro-saint …

Lire plus

« My secret Iceland », un secret de polichinelle ?

islande

Dans la vie économique, il existe des protocoles très recherchés qui s’appliquent aux entreprises devant gérer une crise grave et imprévue face au marché. Ces protocoles sont en général confiés aux spécialistes ès relations publiques. Rien d’anormal : il faut souvent redorer le blason de la firme en question, ou véhiculer une nouvelle image, plus positive, voire tenter de faire oublier un faux pas. C’est ce que l’Islande envisagea lorsque Eyjafjallajökull, le volcan dont le nom imprononçable fut tourné en avantage avec humour, et même en film récemment, lorsque Eyjafjallajökull donc, entra en éruption en 2010 et …

Lire plus

Aéroport de Reykjavik : restera ou restera pas ?

aéroport reykjavik

En l’espace d’à peine plus de deux semaines, une pétition demandant le maintien de l’aéroport domestique de Reykjavik en son emplacement actuel a recueilli plus de 60 000 signatures. L’ampleur de la réaction a surpris tout le monde et le débat s’est installé sur tous les médias sociaux, aux infos en prime time, dans les débats radiodiffusés, dans les fameux (pour leur niveau de responsabilité peu élevé) commentaires du site du journal DV – sans parler des hots pots des piscines de la capitale. De quoi s’agit-il ? L’aéroport des lignes domestiques islandaises se trouve …

Lire plus

Vous avez dit développement durable en Islande ?

développement durable islande

« Développement durable » ? Je suis assez tenté de dire que le concept n‘est pas le même selon que l’on s’exprime en anglais ou en français (ou encore en islandais). Le développement durable inclut la notion de développement sur un long terme, donc de croissance, tandis qu’en anglais ou en islandais on parle de « sustainability » ou de « sjálfbærni », des termes basés sur le concept de « soutien » voire de soutènement relativement statique. A vrai dire, l’approche « développement durable » est largement différente de l’approche « sjálfbærni » (« se supporte soi même »). Quelle est  la définition de « sjálfbærni » ? Remettre dans le …

Lire plus

Allo, le 113 ?

Icelandic Coast Guard

Vous connaissez sans doute le 112. Vous savez, ce numéro de téléphone à utiliser dans toute l‘Europe en cas d‘accident ou pour tout évènement nécessitant l‘intervention urgente de la police ou des services de secours. Il est aussi valable en Islande. Il existe ici un autre numéro, aussi court et d’un usage aussi précieux que le 112 : il s’agit du 113. Bien qu’a ma connaissance personne n’y réponde,  il est tout aussi efficace. Le 113 est apparu un jour, sans doute sur Facebook, à moins que ce ne fut sur Twitter, pour aussitôt envahir les autres …

Lire plus

La petite chronique urbaine de Dominique

Aujourd’hui, l’Islande vote pour choisir le Parlement qui la représentera pour les 4 années à venir. Ce sera la première élection législative après la « révolution des casseroles », qui conduisit à la démission du précédent gouvernement, appelé depuis « gouvernement responsable de la crise ». Le citoyen surinformé d’aujourd’hui ne sait plus trop où donner de la tête – ou du bulletin de vote – et tout le monde, électeurs comme journalistes et analystes, se pose de multiples questions sur la physionomie du parlement qui sortira des urnes dimanche matin. Je laisse aux analystes politiques le soin de …

Lire plus

Islande : berceau du tourisme alternatif ?

Il y a maintenant un peu plus de 40 ans, je mettais le pied pour la première fois sur cette île de l‘Atlantique Nord, qui nous avait attirés, nous géographes, par ses 3 points rouges qui représentaient des volcans. Des guides ? Il y en avait à peu près autant que des canicules en décembre. Ou presque. Quelques documents dans les archives universitaires, des cartes anciennes dans une seule boutique parisienne (je me souviens du nom, l’Astrolabe !). Nous nous apprêtions donc à découvrir l’île, à notre vitesse, en comptant sur les rares brochures de …

Lire plus

La petite chronique urbaine de Dominique

photos islande

Icesave. Le mot à ne pas prononcer, à ne pas écrire – à ne plus écrire. Un logo et un mot qui était ressassé presque en boucle sur les chaînes de télévisions, qui apparaissait sans fin sur les médias sociaux, qui poussait soit au débat impossible soit à l’activisme coup de poing pour ceux qui ne voulaient pas entendre parler de négociations. Le mot qui aujourd’hui rend les citoyens comme les politiciens soit fiers d’avoir eu rétrospectivement raison, soit reconnaissants à l’ESA d’avoir sauvé l’Islande. Icesave… Loin de moi la moindre pensée de porter jugement …

Lire plus