Accueil > Marie (page 2)

Marie

Rat de bibliothèque, grignoteuse de tofu.

Ben Stiller en Islande

Cet hiver, il fera bon s’enfermer au chaud dans une salle noire dans laquelle l’Islande s’est elle aussi invitée. Dans son nouveau film, «La vie rêvée de Walter Mitty», Ben Stiller, comme à son habitude, des deux côté de la caméra, a choisi de faire honneur à l’île et on peut dire qu’elle le lui rend bien. La bande annonce, déjà, était prometteuse, annonçant un film à l’intrigue rythmée, une photographie superbe et, pour les amoureux de l’Islande, des paysages quelque peu familiers, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le film n’a …

Lire plus

Vox Feminae : l’Islande à Paris

Vox feminae

Il est des soirées d’hiver où l’Islande vient à vous dans l’intimité d’un appartement parisien. Des soirs où résonnent des voix enchanteresses qui, cette fois, ne proviennent pas d’un disque. Ce fut le cas vendredi 22 novembre dernier à la résidence de l’Ambassade d’Islande à Paris. Ce soir-là, les diplomates ont cédé le devant de la scène à d’autres ambassadrices : celles d’une culture musicale islandaise, en marge des Bjork et autres Sigur Ros, qui ne manquent pas de caractère non plus. A l’occasion de ses 20 ans, Vox Feminae a rendu sa première visite …

Lire plus

Visual Art dans les Fjords de l’Est

Quittons un temps Reykjavik pour le sud est de l’île. Le Centre des arts visuels de Seyðisfjörður propose actuellement une exposition qui installe le visual art dans le décor des fjords. A l’occasion de son quinzième anniversaire, l’institution propose une rétrospective qui fait la part belle à un artiste de la région ayant joué un rôle de premier plan dans la vie culturelle de la ville : il s’agit de l’artiste Dieter Roth. D’origine Suisse, il a vu le jour en 1930 et a établi une relation d’amour avec l’Islande, tant pour le pays où il a …

Lire plus

La nuit Torrini.

Tookah

Après avoir honoré la ville de Lumières de sa grâce lors d’un concert au Trianon le 7 novembre, c’est dans son pays, là où sa voix s’est déployée pour la première fois, que la douce Emiliana Torrini va maintenant présenter son nouvel album, Tookah, disponible depuis début septembre. La Harpa se fait sienne le soir du 6 décembre et vient offrir un espace de résonance aux harmonies et à la voix enchanteresse de l’artiste. La nuit sera toute à elle : deux concerts en une soirée, le premier à 19h et le second à partir de …

Lire plus

Torrini dans le métro

Emiliana Torrini

On sait la scène islandaise riche. Riche d’artistes de tous horizons musicaux qui épousent à merveille les moments de notre quotidien loin des champs de lave. Ceux qu’on aime parce qu’ils nous réveillent en douceur le matin. Ou bien ceux qui ravivent en nous la vigueur des brises salines sur le chemin du boulot. Ou encore ceux qui font naître un sourire sur notre visage quand on les découvre dans la bande annonce d’un film, à la pensée que personne d’autre ici présent ne se doute du pays qui a vu naître l’harmonie enchanteresse qui …

Lire plus

Toucher terre

J’avais Sigur Ros dans les oreilles, ou peut-être Sin Fang, ou encore Soley, enfin, une des musiques de ce qui n’était encore qu’une terre de fantasmes. Un préambule sonore gentiment offert par la compagnie aérienne qui m’emmenait vers cette rencontre que j’attendais depuis des mois. Et elle est apparue. La sombre Islande. Et quand la musique rencontra la vision de ce décor dans lequel j’étais à présent invitée à jouer un rôle non encore écrit, je ne sais plus trop si ce qui vibrait dans ma tête venait de cette terre qui se déployait à …

Lire plus

De l’or au fond des marécages

design nordique

Que se passe-t-il lorsque trois artistes islandaises investissent les marais de Vatnsmýri à la recherche de trésors ? Y trouvera-t-on le secret enfoui de l’origine, comme au sein d’une soupe primordiale, ou les racines desquelles nous sommes aujourd’hui si éloignées ? Ce sont ces questions auxquelles appellent à répondre les œuvres de Steinunn Gunnlaugsdóttir, Ósk Vilhjálmsdóttir et Hildur Hákonardóttir, réunies à la Maison Nordique, pour la seconde fois dans une même exposition, du 30 novembre au 12 janvier. C’est au sein de la terre marécageuse, celle qui occupait auparavant la place de la capitale, aujourd’hui asséchée, …

Lire plus