Accueil > Michel

Michel

Ces lignes sont le résultat de lectures, de suggestions et d’informations que je peux obtenir autour de moi, mais elles n’engagent que ma seule responsabilité.

Élections législatives islandaises fixées à fin octobre

Althingi

À quand les élections ? Telle a été la question de l’été, à laquelle la réponse n’a été apportée que très tardivement et du bout des lèvres par le gouvernement : ce sera le 29 octobre… Que les responsables des partis au pouvoir, notamment le Parti du Progrès, aient à ce point hésité à respecter un engagement pris lors des manifestations consécutives à la présence du Premier Ministre d’alors, Sigmundur Davíð Gunnlaugsson, sur les « Panama papers », illustre leur désarroi. Mais cette hésitation s’explique : avec l’apparition et le succès de nouveaux partis et peut-être …

Lire plus

Élection présidentielle : l’autre match islandais

Gudni Th. Johannesson

Quel contenu peut avoir cette chronique si, comme on pourrait le croire, tous les Islandais se sont installés en France ? Heureusement quelques uns sont restés « » : pour choisir un nouveau président, qui, à peine élu, a annoncé qu’il partait à son tour ! pour préparer des élections législatives, dont la date n’est toujours pas connue, et où l’apparition du parti « Viðreisn » chamboule à nouveau les rapports de force, réfléchir aux conséquences du « Brexit » sur le commerce islandais, s’efforcer de vendre aux enchères ces fameux « glacier bonds » …

Lire plus

Politique islandaise : le calme après la tempête

politique en islande

Après deux mois de crises et de manifestations, voici que le calme revient : un gouvernement quasi identique au précédent, des élections présidentielles « classiques », des élections législatives anticipées que le gouvernement voudrait bien repousser le plus tard possible, un reflux des Pirates au profit des formations politiques en place… Pourtant la tempête a été violente, marquée le 4 avril par la manifestation la plus nombreuse (22.000 ?) jamais connue en Islande ; qui peut croire, comme tentent de le faire les deux partis de la majorité, que rien ne s’est passé ? Que …

Lire plus

Les élections présidentielles en Islande au coeur de l’actualité d’avril

ORG et son épouse

Actualité politique Après un exceptionnel emballement, qui me conduit à la rédaction d’un numéro spécial « mars 2 », très mal nommé puisque j’y relate des événements intervenus début avril, la vie politique semble vouloir reprendre son souffle… Paradoxalement la relance vient de celui-ci même qui avait su calmer le jeu, apparemment ! Satisfait de son action le président Ólafur Ragnar Grímsson se dit néanmoins inquiet de l’avenir, en déduit que le pays a encore besoin de sa protection et annonce sa candidature pour un sixième mandat ! Pendant ce temps le nouveau gouvernement se …

Lire plus

Wintris : la saison 2 a déjà commencé

La saison 1 est lisible ici. La saison 2 éclate alors que la première n’est pas achevée : Sigmundur Davíð se trouve en bonne place sur les « », seul chef d’état ou de gouvernement d’Europe occidentale aux cotés de personnages aussi recommandables que tels dictateurs d’Afrique, du Moyen Orient ou d’Amérique du Sud L’indignation est générale : Sigmundur Davíð a menti : il possédait 50% de Wintris jusqu’à ce qu’il vende ses parts à son épouse pour 1 $ symbolique en janvier 2009, Pire : les Islandais n’apprécient pas du tout de faire l’actualité …

Lire plus

Wintris : le langage des banquiers

panama papers en islande

Wintris : volet islandais des Panama Papers Dans la chronique de février j’ai consacré un long développement aux Pirates, manifestement embarrassés par un succès inattendu, au point de laisser entendre quelques craquements… Mais tout se passe comme si les dirigeants des autres partis, surtout mais pas seulement ceux au pouvoir, voulaient les aider ! Mars 2016 tient entièrement en un mot « Wintris » qui n’a pas plus de sens en islandais qu’en toute autre langue, sauf celle des banquiers. Il s’agit d’un fond de 1.2 milliard d’Ikr (8.35 millions d’euros) domicilié dans l’une des …

Lire plus

Quel avenir pour le parti Pirate islandais ?

Des Pirates… Voici un an j’ouvre ma chronique sur une éruption qui vient remplacer celle de Holuhraun : les Pirates sont crédités de 25 à 30% d’intentions de vote, soit le double du mois précédent. De 3 députés élus en 2013 avec 5.1% des voix ils passeraient à 20 ! De tels coups de feu sont fréquents dans la vie politique islandaise, et éphémères ; personne n’y croit, le rédacteur de ces lignes pas plus que d’autres plus avertis. Même les Pirates doutent : cela ne peut pas durer ! Un an plus tard, et …

Lire plus

Janvier 2016 : une actualité sociale islandaise riche

7 ans… Sept ans que les manifestants des Casseroles ont obtenu la démission du gouvernement de Geir Haarde (Parti de l’Indépendance) coupable selon eux de n’avoir pas su éviter une des plus profondes crises économiques de l’histoire de l’île. Et deux ans et demi que ce parti est revenu au pouvoir, associé au Parti du Progrès. Moins un succès électoral que l’échec d’une coalition de gauche qui a payé cher, non seulement des décisions impopulaires pour sortir le pays de la crise, mais aussi des attentes difficiles à satisfaire et surtout d’incessantes divisions. Grâce aux …

Lire plus

Islande : l’actualité de décembre 2015

Séra Valdimar Briem l’a écrit dès 1886 et les Islandais le chantent à l’église à minuit le 31 décembre sur une musique de Andreas Peter Berggreen : «  ». Le texte ne craint pas l’emphase, mais la musique est agréable, que vous pouvez écouter dans sa version classique et une très jolie version moderne ci-après. Toutes deux nous invitent à la sérénité après une année 2015 de bruits et de fureurs, notamment en France. En Islande, 2015 a été marquée par des conflits sociaux nombreux et durs ; il a fallu d’importantes concessions des employeurs publics …

Lire plus

Actualité de novembre 2015 : l’Islande solidaire de Paris

En Islande comme partout dans le monde les réactions sont très nombreuses aux horribles assassinats perpétrés le 13 novembre à Paris, et multiples les manifestations de solidarité officielles. Mais aussi personnelles : beaucoup d’Islandais sont venus à Paris pour étudier ou y célébrer un moment heureux de leur vie, certains y sont restés ; tous s’identifient à ces Parisiens de toutes origines aveuglements tués ou blessés alors qu’ils écoutaient de la musique ou étaient assis à une terrasse de café. L’actualité politique Très vite, à Reykjavík comme ailleurs, le discours opportuniste réapparaît car ces attentats …

Lire plus