Accueil > Olof (page 2)

Olof

BZH ~ IS

Nature islandaise et politique contre-nature

nature islandaise

La nature islandaise aurait-elle des choses à nous dire ? C’est la rentrée, avec une éruption volcanique de toute beauté, des bribes d’ouragan pour marquer la fin de l’été, et puis une photo du gouvernement en train d’enterrer définitivement la préservation de la nature en Islande. Il s’agit maintenant d’ériger une monstrueuse usine de silicone. Tout se passe comme si, à défaut de réveiller ses habitants, les agissements de nos dirigeants politiques avaient secoué Dame Nature, fort marrie d’être autant malmenée. Ce même gouvernement fait savoir que les baisses du capital des dettes des foyers, promises …

Lire plus

Fête nationale islandaise : le jour le plus long !

Pour ceux du continent européen, cette notion renvoie vers des souvenirs de guerre mondiale. En Islande, c’est le soir où le soleil n’a même pas le temps de se coucher, tant la nuit est courte. Le pays de l’été. Le 17 juin, fête nationale islandaise, c’était il y a quelques jours. Nous avions prévu d’adopter formellement la nouvelle constitution ce jour-là. Espérons que le solstice parvienne à la réveiller du long sommeil, dans le tombeau où le gouvernement l’a reléguée pour pouvoir à son aise saboter les ressources naturelles du pays. Björk fait l’objet d’une …

Lire plus

Islande – écologie​ : la série B

Il est navrant de constater que des valeurs, qu’on croyait universelles, peuvent subir une dévaluation inexplicable du jour au lendemain, ou d’un pays à l’autre. L’eau et l’air purs sont ainsi des facteurs essentiels à l’épanouissement de la vie sur terre, qui hélas se raréfient sur la planète bleue. Heureusement, l’Islande est une sorte d’aquarium de la pureté, une bulle magique, un condensé d’Eden. L’Islande est un lieu privilégié. Elle l’était en effet ! Car cet air pur qui attire les touristes du monde entier n’est guère prisé par les autorités islandaises. L’empreinte-carbone de l’Islandais moyen est considérable, étant donné que tous …

Lire plus

Blond carotte ou châtain navet ?

En Islande, il y a eu pendant plusieurs semaines une grève des enseignants du secondaire. Les écoles sont restées ouvertes et les élèves allaient à la piscine, ou s’amusaient avec leurs ordinateurs. Personne, en vérité, ne se soucie de négocier avec les enseignants. On s’en fout, il faut bien le dire. Il est vrai que l’Islande n’est pas précisément en tête de liste en matière de rémunération des enseignants. Les conclusions PISA montrent aussi un net recul de l’Islande en ce qui concerne les résultats du système scolaire. Tandis que les vautours s’empressent de proposer des soins …

Lire plus

J’accuse

La fermeture des trois banques islandaises en 2008 a occasionné un réveil brutal pour les Islandais. Les illusions ont été révélées, la vérité grimaçante fixait les insulaires de ses orbites creuses, et une nouvelle réalité s’est progressivement installée, un peu comme dans un roman de Philip K. Dick. Aujourd’hui, tout reste à faire. On nous dit bien que le pays enregistre une légère amélioration; il reste pourtant hermétiquement fermé : aucun investissement étranger, une couronne islandaise au cours variable qui fluctue au gré des comptes en banques des malfrats, et un gouvernement inepte qui n’a été élu …

Lire plus

Fête de l’hiver au pays de la suffisance

Cette semaine, nous avons fêté l’hiver à Reykjavík. Un hiver merveilleux, avec un soleil radieux vers midi, et des aurores boréales mouvantes la nuit tombée. Un hiver sans grand vent, sans tempête, sans neige. L’air est frais et vivifiant. Les oies bernaches côtoient les grands corbeaux le long des bandes de gazon, broutant fraternellement des débris de hamburger et autres délicatesses urbaines. La ville de Jón Gnarr est une merveille. A propos, Jón Gnarr, le Maire de Reykjavík, a annoncé qu’il ne se porterait pas candidat pour ce poste. C’est dommage. Il n’a pas abusé de …

Lire plus

L’Islande ? Mais quelle Islande ?

L’année du cheval est proche. Le cheval islandais, lui, ne reconnaît plus son pays. Il m’est de plus en plus difficile de concilier, d’une part, la vision offerte par divers media internet de la société islandaise, empreinte d’un sensationnalisme optimiste plein de sous-entendus pas clairs : l’Islande a résolu la crise – l’Islande a emprisonné les banksters – l’Islande a tout compris mais on n’en parle pas – et d’autre part, la réalité telle que la vivent mes amis et mes proches en Islande. On comprend que ceux qui aiment l’Islande et les Islandais veuillent …

Lire plus

Les vilains lutins de Noël (version 2013)

noël en islande

Avant l’avènement du bonhomme joufflu à la barbe blanche, venu d’Amérique à califourchon sur une bouteille de breuvage brun, sucré et gazeux au logo omniprésent, il y avait en Islande une fratrie de lutins, vicieux, vilains et voleurs, fils d’une terrible dame troll broyeuse d’os humains et de son mari, une pauvre loque cannibale. Ces vilains lutins descendaient de la montagne un à un, à partir du 12 décembre, le dernier arrivant parmi les hommes le 24 décembre. Leurs noms décrivent leurs méfaits : l’un chipe des bougies, l’autre gratte le fond des casseroles, tandis …

Lire plus

Avent et ectoplasme !

fantôme islande

Voici venu l’hiver, avec ses journées si courtes qu’on n’a plus envie de se lever. La lumière électrique reste allumée du matin au soir, et on attend le solstice d’hiver qui signale le retour du soleil, un pas de poule par jour, comme on dit, jusqu’à l’équinoxe, puis le merveilleux solstice d’été, avec son soleil de minuit. Oui, heureusement qu’il y a l’électricité… Et nos ancêtres, comment s’en sortaient-ils ? Pour la lumière, ils n’étaient pas gâtés : des bougies de suif, des lampes à huile de foie de poisson. Le faible éclairage des logis …

Lire plus

Les amis des champs de lave

En Islande, la nature, c’est avant tout la force vive des éléments capricieux, les cataclysmes, l’abondance et la démesure. Du coup, l’environnement, c’est quelque chose dont les Islandais ne se soucient guère; leur petit nombre ne constitue pas de menace immédiate pour l’environnement et la géothermie à elle seule assure un taux d’échappement de gaz à effet de serre relativement bas. Durant les dernières décennies, il y a néanmoins eu de bien tristes initiatives qui ont eu des effets néfastes pour toute la planète. Le barrage de Kárahnjúkar, une centrale hydroélectrique monstrueuse, a été érigé sur …

Lire plus