Accueil > L’Islande, vue d’ailleurs (page 3)

L’Islande, vue d’ailleurs

Société, politique, économie, arts, portraits… L’Islande fait l’actu dans le monde.

L’Islande, vu par… 20 jeunes qui n’y vivent pas ! (2)

balade islande

Du 17 au 31 juillet dernier, Marie, Fabien et Yannick ont accompagné un groupe 20 jeunes de 17 à 18 ans en Islande. Voici les récits de ce séjour sur l’île, rédigés par certains d’entre eux. Cette semaine, le poème de Nils. Lorsque le coucher côtoie le lever, Tes paysages font rêver Et nous plongent dans l’immensité De toutes les richesses d’un temps passé. Une de tes nombreuses rivières Ressemble étrangement à celle de notre vie Car là où se finit la terre La mer rencontre l’infini. Dans l’océan tes falaises plongent, Là-bas, vers le lointain, Dans les …

Lire plus

L’Islande vu par… 20 jeunes qui n’y vivent pas ! (1)

séjour islande

Du 17 au 31 juillet dernier, Marie, Fabien et Yannick ont accompagné un groupe 20 jeunes de 17 à 18 ans en Islande. Certains d’entre eux ont voulu partager leur expérience. Et manifestement l’enthousiasme était au rendez-vous. Cette semaine, Léna et Alexia racontent… L’Islande et ses facettes La terre qui rencontre la mer, le soleil qui tutoie les nuages et dompte la Lune, les champs de laves bosselés au pied des montagnes cracheuses de feu, la verdure qui reprend ses droits sur la roche, le vent qui charrie la terre, l’Islande c’est une terre de contrastes, de …

Lire plus

L’Islande vu par… Elisa qui n’y vit pas !

Elisa en Islande

Partie depuis un an et toujours pas remise ! L’Islande c’est le feu, la glace, la terre ocre, l’herbe verte fluo…la violence des éléments qui remettent « l’humain » à sa place. J’ai compris la grandeur de l’homme et son insignifiance en marchant dans ces paysages. Depuis mon retour, il reste une place vide en moi pour abriter un bout de cette terre. Cette communion avec la nature quasi mystique offre une toute nouvelle vision des choses et on comprend vite pourquoi on ne plaisante pas tant que ça avec les trolls et les elfes  J’ai voyagé …

Lire plus

Quand je n’y suis pas. En Islande.

Reykjavik

Quand je n’y suis pas. En Islande. Il m’arrive encore de m’éveiller en pensant que je vais la croiser. Qu’il me suffira de m’habiller, de descendre l’escalier qui mène à la caféine, à la conscience de soi donc, puis d’enfiler une parka et de faire quelques dizaines de mètres pour l’apercevoir. Elle me saluera au coin d’une rue, avant un autre coucou à l’angle d’une autre. Nous ne sommes jamais très loin l’un de l’autre. Quand bien même le voudrais-je il me serait difficile de l’éviter. Elle m’entoure. Elle me cerne des ses bleus atours. …

Lire plus

L’Islande vu par… Maryse qui n’y vit pas !

Vindur

tourisme islande ISLANDE* Ile oubliée de l’Europe Ancrée aux confins des mondes Insoumise, fière et sauvage A ton air, si libre je fus Contrée des hommes perdus A la recherche d’absolu Au plus fort des délires D’une farouche nature Terre où s’élèvent les âmes Aux lueurs arc-en-ciel Dansant des crêtes fragiles Au pied des volcans de glace Palais de mes souvenirs D’une folle crinière blonde A la douce voix d’un viking Loin de toi tu m’enchaînes Maryse – Près de Nantes (Loire-Atlantique) * écrit en septembre 1992 Je ne suis plus retournée en Islande tellement …

Lire plus

Reykjavik-Paris, l’aller simple des soeurs Jonsdottir

reykjavik-paris A les voir comme ça, sans les connaître, sans les entendre, leur parenté n’a rien d’une évidence mathématique. Il faut patienter. Un peu. Pas longtemps. Il faut attendre que leur proximité s’affiche sereinement. Il suffit qu’elles se parlent, s’écoutent, se regardent, non, s’admirent mutuellement pour que ce couple-là se révèle dans toute sa complicité. Quand je suis arrivé au 5e étage de l’hôtel Continental à Paris, Bryn et Krumma Jonsdottir papotaient déjà en m’attendant. Les frangines paraissent inséparables. Au point de vivre dans le même pays depuis une vingtaine d’années. La cadette a quitté l’Islande pour rejoindre …

Lire plus

L’Islande vu par… Matthieu qui n’y vit pas !

Islande, partage et solitude J’ai découvert l’Islande lors de notre premier voyage sur cette île envoutante en 2011. J’en suis revenu transformé, comme envouté, voire hypnotisé. Bref, j’ai attrapé une Islandite. Moi qui adore les grands espaces, la nature et affronter les éléments, l’Islande m’a servi. Définir l’Islande, c’est à la fois simple et compliqué. Simple car quelques mots pourrait suffire : Grandiose, Fabuleuse, Naturelle, Rude, Envoûtante, Etrange, Exceptionnelle, Attachante. Sans oublier Eau, Glace, Feu, Terre, Vent, … L’Islande c’est un pays avec ses habitants : Chaleureux, rustiques, serviables et souriants. C’est une culture, celle des trolls …

Lire plus

L’Islande vu par… Louise, qui n’y vit plus !

Le vent glacial me réveille tout à fait, et soudainement, l’infini s’étend sous mes yeux. C’est l’Islande. La roche lunaire ondule à perte de vue, jusqu’à la crête des glaciers que l’on devine à l’horizon. Les pics des montagnes transpercent le ciel d’une pureté parfaite, tandis que les couleurs rampent, se rencontrent et se heurtent, dans une explosion aveuglante des contrastes. Le rouge et le brun de la roche, le blanc des glaciers virant au gris, le bleu foncé de la mer s’emparent de moi, m’imprègnent jusqu’à couler dans mes veines. Mes deux yeux ne …

Lire plus

De l’utilisation de la méthode Coué…

…à des fins de sournoise propagande. Ne croyez pas tout ce qu’on vous raconte. Il est inexacte de prétendre que la Méthode Coué a été inventée au début du XXe siècle par Emile Coué, fils d’Exupère Coué (employé des chemins de fer) et de Catherine Prévost (dont on ne sait pas trop ce ce qu’elle faisait). La méthode Coué est un processus qui nous vient du Berry, province Française bien connue des amateurs de pâté berrichon ou encore de la recette des œufs à la couille d’âne (un peu moins plébiscitée il est vrai bien …

Lire plus

Reykjavik-Paris, l’aller simple de Berglind Asgeirsdottir

Me voilà confortablement assis sur l’un des sièges du spacieux bureau de l’Avenue Victor Hugo. Trépied antédiluvien et fort bruyant, appareil photo numérique, objectif… J’installe ce que j’hésite encore à nommer « mon matériel » tant son maniement est abstrait et son efficacité aléatoire. Berglind Asgeirsdottir est diplomate. La liste des pays dont elle a la charge confine à l’inventaire à la Prévert et suffirait à faire pâlir d’envie les fervents défenseurs du cumul des mandats. Quoique. Contrairement à ce qui se pratique en France, en Islande, la multiplication des fonctions confiées ne va pas de pair avec …

Lire plus