Accueil > Tag Archives: parti du progrès

Tag Archives: parti du progrès

Islande : ça s’est passé en novembre

«  » : l’expression, écrivais-je en juillet 2013, «est sur toutes les bouches, et le suspense insupportable !». Le 30 novembre le suspense est levé et une nouvelle expression remplace la précédente : « ». Pour la présenter, le gouvernement n’a pas ménagé ses efforts : logo spécifique joliment dessiné, conférence de presse à Harpa, document d’explications en forme de diaporama de 90 pages avec un grand nombre d’exemples. Que propose le groupe de travail en charge de concrétiser l’engagement électoral le plus emblématique de Sigmundur Davíð Gunnlaugsson et du Parti du Progrès ? L’auteur …

Lire plus

Islande : ça s’est passé en août

L’Islande et l’Union Européenne Faute peut-être d’autre événement marquant en ce mois d’août 2013, c’est un bien intéressant paradoxe que nous offre l’actualité islandaise : depuis que le gouvernement de Sigmundur Davíð a annoncé sa décision de rompre (ou est-ce suspendre ?) les négociations avec l’Union Européenne, il n’est plus question que de celles-ci ! C’est d’abord l’IAP qui fait l’actualité (IPA en islandais !). Que recouvre ce trigramme que le Premier Ministre et son Ministre des Finances semblent découvrir ? L’«Instrument d’Aide à la Préaccession» est un programme d’aide à l’adhésion à l’UE, auquel …

Lire plus

ça s’est passé en juillet

Dorrit Moussaïev

Les premiers pas du gouvernement «  »… l’expression est sur toutes les lèvres, et le suspense insupportable : Sigmundur Davíð Gunnlaugsson, nouveau Premier Ministre, pourra-t-il tenir sa promesse de réduire de 20% la dette des ménages ? Tous l’espèrent, de moins en moins le croient. D’où ce résultat paradoxal : bien qu’une majorité d’électeurs semble satisfaite des débuts de Sigmundur Davíð, le Parti du Progrès aurait cinq députés de moins si les élections avaient lieu en juillet ! Car Sigmundur Davíð ne ménage pas sa peine ; il consulte, créée des groupes de travail, fait …

Lire plus

ça s’est passé en avril

islande bananes panama

Le 27 avril, les Islandais ont voté, et les résultats, s’ils sont conformes aux prévisions, surprennent plus d’un commentateur étranger. Aftenposten (Norvège) résume brutalement cette surprise : « les Islandais donnent une seconde chance aux partis qui les ont conduits à la faillite ». Voyons d’abord ces résultats : A quoi il convient d’ajouter que les partis qui n’ont pas franchi la barre des 5% ont recueilli ensemble 11.7% des suffrages exprimés. Autre constat important : l’abstention a atteint 18.6%, du jamais vu en Islande (2009 = 14.9%), avec à Reykjavik un taux supérieur à …

Lire plus