Accueil > eric (page 7)

eric

Chroniqueur taquin en phase d'apprentissage.

Pause

Quand j’étais petit garçon, mon grand-père me disait souvent : « si tu n’as rien dire d’intéressant, ne te force pas : tais-toi ! ». Le plus souvent, je m’efforce de suivre ce précieux conseil. Mon grand-père adoré aurait pu ajouter que la notion d’intérêt pouvait être diversement appréciée selon que l’on est celui qui parle ou celui qui écoute. Tout ça pour vous informer, chère lectrice, cher lecteur, que je n’aurais rien d’intéressant à raconter durant les 2 semaines qui viennent. Enfin non ! Disons plus précisément que les trucs potentiellement intéressants que vous découvrirez bientôt …

Lire plus

« Je suis une sculpture mobile »

Magnús Pálsson

Avez-vous déjà entendu le son d’un clairon dans une boîte à chaussures ? Moi non plus ! Qu’importe. Le préambule aurait pu inspirer Raymond Queneau et ses acolytes oulipiens pour leurs pratiques littéraires expérimentales. Il donne surtout un aperçu du travail de Magnús Pálsson. Musique, poésie, théâtre, chorégraphie… Depuis plus d’un demi-siècle, ce prolifique octogénaire aime à mélanger les approches artistiques. Une assiduité qui lui vaut une rétrospective au Musée d’Art de Reykjavik, à voir jusqu’au 1er septembre prochain.

Lire plus

On se fait une toile à Skjaldborg ?

Skjaldborg Festival

Skjaldborg Seule condition suffisante mais vraiment nécessaire pour profiter pleinement des joies cinématographiques de ce festival du film documentaire de Patreksfjörður, dans les Fjords de l’Ouest ? Comprendre l’islandais. Non, je plaisante. Les films présentés dans l’unique salle de ce patelin de moins de 700 d’âmes sont sous-titrés en anglais. Vous n’aurez plus d’excuses pour louper l’un des événements les plus isolés de la planète qui se tient du 15 au 17 août prochain. Entre 2 séances, moyennant quelques Couronnes, vous pourrez même troquer l’insipide pop-corn des cinémas traditionnels pour un festin de fruits de mer. …

Lire plus

Quand je n’y suis pas. En Islande.

Reykjavik

Quand je n’y suis pas. En Islande. Il m’arrive encore de m’éveiller en pensant que je vais la croiser. Qu’il me suffira de m’habiller, de descendre l’escalier qui mène à la caféine, à la conscience de soi donc, puis d’enfiler une parka et de faire quelques dizaines de mètres pour l’apercevoir. Elle me saluera au coin d’une rue, avant un autre coucou à l’angle d’une autre. Nous ne sommes jamais très loin l’un de l’autre. Quand bien même le voudrais-je il me serait difficile de l’éviter. Elle m’entoure. Elle me cerne des ses bleus atours. …

Lire plus

Midnight Sun Run : course de jour et bain de minuit !

Vous courez un peu, beaucoup, passionnément ? L’une au moins des 3 distances que vous propose la Course du Soleil de Minuit devrait combler vos ardeurs pédestres. Prudent, vous opterez pour le 5 km; hésitant, vous irez vers le 10 km; à l’aise dans vos baskets de runner vous n’hésiterez pas à choisir le semi-marathon. 21,5 km tout de même. Une répétition avant le Marathon de Reykjavik, qui se tiendra le 24 août. The Midnight Sun Run commence le 24 juin prochain, en début de soirée. Autant dire en plein jour à cette période de l’année. …

Lire plus

Ce « long moment »-ci sera un bon moment !

Quand une autrichienne formée à l’architecture rencontre une américaine passionnée de photographie, qu’est-ce qu’elles se racontent ? La réponse vous est donnée à la Maison Nordique jusqu’au 17 juin. L’exposition « Le long moment » avait commencé début mars. Elle a été prolongée de plusieurs semaines en raison de l’engouement qu’elle a suscité. Cela devrait vous donner le temps de découvrir le travail de Sarah Cooper et de Nina Gorfer, dont les créations oniriques combinent peinture, photographie et infographie et s’inspirent des lieux visités par les deux jeunes femmes : Islande, mais aussi Qatar ou Kyrgyzstan. A voir.

Lire plus

Reykjavik-Paris, l’aller simple des soeurs Jonsdottir

reykjavik-paris A les voir comme ça, sans les connaître, sans les entendre, leur parenté n’a rien d’une évidence mathématique. Il faut patienter. Un peu. Pas longtemps. Il faut attendre que leur proximité s’affiche sereinement. Il suffit qu’elles se parlent, s’écoutent, se regardent, non, s’admirent mutuellement pour que ce couple-là se révèle dans toute sa complicité. Quand je suis arrivé au 5e étage de l’hôtel Continental à Paris, Bryn et Krumma Jonsdottir papotaient déjà en m’attendant. Les frangines paraissent inséparables. Au point de vivre dans le même pays depuis une vingtaine d’années. La cadette a quitté l’Islande pour rejoindre …

Lire plus

Comme un poisson dans l’eau

festival mer islande L’Islande pouvait-elle raisonnablement s’en priver ? Une nation qui compte encore sur la pêche pour environ 40% de ses exportations et se targue de ravir les papilles des touristes du monde entier grâce au fruit iodé de ses excursions marines pouvait-elle se passer d’un Festival de la Mer ? La réponse est non. Alors comme chaque année, les 1er et 2 juin prochains, pêcheurs mais aussi poissons seront à l’honneur de ces festivités adorées des islandais qui ne manquent jamais de profiter en famille des nombreuses activités qui les attendent.

Lire plus

« Eric Clapton, Juan Carlos… aiment pratiquer ce sport ! »

Chers amis, Il y a peu, je suis parti pour Thorlakshöfn rendre visite à Kolbeinn et à sa femme Lovissa. Ce sont des amis de longue date.  Leur village est un des plus récents villages de pêche du pays. Il n’est qu’à quelques encablures de la capitale mais tellement en dehors du flux touristique que l’on pourrait, certains jours, se croire dans les endroits retirés du Groenland, le pays le plus proche d’ici. Kolbeinn (ou Kobbi) a été pêcheur pratiquement toute sa vie. Il travaille maintenant pour une société spécialisée dans les forages en géothermie. …

Lire plus

Juin, c’est bien !

Il y a cette grosse boule. La terre. Dans l’espace sombre et glacé de l’univers. Elle tourne. Elle tourne sur elle-même, comme si elle voulait me montrer ses plus beaux atours. Elle tourne sur elle-même et elle tourne autour de moi. J’en ai parfois la tête qui tourne à force de la regarder tourner. Alors il m’arrive de la laisser tourner sans la regarder. Je ferme les yeux. Un peu. Juste assez pour ne laisser qu’un léger voile blanc entre elle et moi. Sur la Terre, le plus souvent, les êtres humains n’aiment pas quand …

Lire plus