Accueil > A vivre > Le fabuleux destin des Misérables

Le fabuleux destin des Misérables

Créée en France dans les années 80 par Claude-Michel Schönberg (pour la musique), Alain Boublil et Jean-Marc Natel (pour les paroles), et mise en scène par Robert Hossein, la comédie musicale Les Misérables est jouée depuis quelques semaines au Théâtre National d’Islande. Adapté en anglais par le producteur Cameron Mackintosh, voilà plus de 30 ans que ce spectacle parcours le monde et rencontre un succès populaire jusqu’ici inégalé.

Plusieurs centaines de représentations ont été données dans 43 pays et plus de 300 villes et la comédie a été vue par plus de 60 millions de spectateurs !
La semaine dernière, l’Alliance Française de Reykjavik a profité de cette programmation pour revenir sur « le fabuleux destin » du roman de Victor Hugo, publié en 10 volumes au début des années 1860. Durant près d’une demi-heure, Karl Cogard a évoqué la genèse de cette oeuvre dont la raison d’être trouve encore aujourd’hui un écho singulier.
Les interventions du directeur de l’AF ayant été traduites au fur et à mesure pour l’assistance islandaise, j’ai pris la liberté de vous éviter les frustrations difficiles de ces Coitus interruptus à répétition raisonnant comme autant de réclames inopportunes et de couper (à la serpe) les interventions de Rannveig. Elle me le pardonnera sans doute. D’autant que je diffuserai la version islandaise sur la Page Facebook de Vivre en Islande.

À propos de eric

Chroniqueur taquin en phase d'apprentissage.

Vous devriez lire

Agir pour la protection de la nature islandaise (fin)

La partie 1 est ici ! La partie 2 est là ! Comme promis, pour …

2 comments

  1. c’est vrai Roger : brillante !

  2. Bon faudra quand même que je le lise, parceque, je l’avoue, je ne l’ai jamais lu !!! shame on me !! Sinon, brillante intervention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.