Accueil > L'Islande, vue d'ici > Paroles d'Islandaises > « Paroles d’Islandaises » : Kolbrun Halldorsdottir

« Paroles d’Islandaises » : Kolbrun Halldorsdottir

Et si vous pouviez rendre le monde meilleur, que feriez-vous ? Changer le monde. Défi sacré et sacrée gageure relevés par ces femmes d’Islande qui ont accepté de nous dépeindre une société plus juste. Si, comme le suggère Aragon, « l’avenir de l’homme est la femme », alors il était urgent de solliciter l’énergie créative des islandaises et de leur donner la parole.

Comédienne, auteure, metteur en scène, professeur d’Art dramatique… Avant d’être Ministre de l’Environnement du premier Gouvernement de Johanna Sigurdardottir et actuelle Ministre de la Coopération Nordique, c’est au théâtre que Kolbrun dépensait l’énergie qu’elle prend manifestement plaisir à évoquer ici. Une énergie 100% féminine que cette Député du mouvement Gauche-Verts estime être en mesure de changer le monde. Rien de moins. Il est vrai que les hommes n’ont jusqu’à présent guère démontré semblable inclination. Pour y parvenir, celle qui joua Chekhov et Giraudoux suggère de donner aux femmes un rôle qui ne serait pas que de composition. L’idée de Kolbrun s’inscrit dans un changement radical de paradigme qui ne manquera pas d’horrifier les tenants d’un monde qui ne se conjugue qu’au masculin. Mais qui devrait inspirer les autres : exploiter cette part de féminité qui sommeille en chacun de nous.
On commence quand ?

À propos de eric

Chroniqueur taquin en phase d’apprentissage.

Vous devriez lire

Birgitta Jonsdottir

Paroles d’Islandaises : Birgitta Jonsdottir

Huit mois. Voilà 8 mois qu’elles ne figuraient plus à la Une de Vivre en …

4 comments

  1. Des paroles qui j’espèrent ne resteront pas sans effet … il y a encore du travail pour changer les mentalités ! Courage et merci à cette ministre pour son analyse 🙂

  2. C’est exactement ce que nous mettons en œuvre par chez nous au travers d’un mouvement citoyen conscient et solidaire.
    Les valeurs féminines sont un des fondements de notre action, bien que le concept littéral me soit personnellement étranger, car je porte ces valeurs en moi depuis l’enfance (merci pôpa merci môman !).
    Une femme éduquée pour écraser écrasera. Un humain éduqué pour aimer aimera. La guerre des sexes est un héritage indécrottable.
    s.h.

  3. C’est exactement ce qu’un collectif de citoyens (auquel j’appartiens) essaie de mettre sur pied chez nous ! L’une des initiatrices de notre mouvement prend appui sur ces valeurs féminines et sur leur généralisation. Je comprends d’ailleurs mal le concept, car j’ai ces valeurs en moi depuis l’enfance. Je pense que c’est une question d’éducation. Une femme élevée pour écraser son prochain écrase son prochain.
    Merci à mon popâ et ma môman ;-))
    s.h.

  4. Tout ceci me parait tellement évident. Ralentir, bien sûr, avant de foncer dans le mur vers lequel nous nous dirigeons joyeusement…. Sortons nos vélos, rangeons nos voitures, arrêtons d’engraisser les multinationales,réduisons notre consommation éffreinée, consommons durablement… Bref, utilisons tous notre énergie féminine ! Le bon sens est féminin, et tous ces témoignages, en…. témoignent justement. Bref, je ne dirai qu’une chose : encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.