ça s’est passé en décembre

Source : visiticeland.com
Source : visiticeland.com

Sans leur ressembler totalement, ces chroniques de décembre seront comparables pour leur plan à celles de novembre : actualité politique faite de constitution et de primaires, actualité économique avec de bons indicateurs et des questions pour l’avenir. Et voici une nouveauté : aux 13 Pères Noël viendrait s’ajouter un quatorzième : le pétrole ! Sympathique ce Père Noël ? ou comme les autres un peu voleur et menteur ? L’avenir le dira. Et puis il nous faudra comme toute l’Islande suivre les folles pérégrinations de Matthías Máni, évadé de la prison Litla Hraun, armé et considéré comme dangereux, et qui termine sa fuite dans une maison où on lui offre « hangikjöt », soupe et certainement café, avant de le faire raccompagner à son domicile du moment…

L’actualité politique

StjórnlagaþingLe projet constitutionnel.

Les débats autour du projet constitutionnel se poursuivent, à l’Alþingi et en dehors, et même à Venise où siège un organisme consultatif dépendant du Conseil de l’Europe. Nous ferons le point sur ces travaux dans la chronique de janvier 2013. Le processus ainsi engagé depuis la « Révolution des Casseroles » crée en France des envieux, puisque le 22 janvier 2013 Berglind Àsgeirsdóttir, Ambassadeure d’Islande, interviendra sur ce sujet lors d’une conférence organisée par l’Association pour une Constituante (1).

Les primaires préalables à l’élection législative du 27 avril 2013

Site Avenir ClairNous avons vu en novembre que les listes des quatre grands partis sont maintenant connues, à quelques ajustements près, au point que certains commentateurs se sont aventurés dans des pronostics sur la composition du futur Alþingi. Mais voici que « l’Avenir Clair », seul à ce jour parmi les nouveaux partis, à avoir une audience « éligible », annonce qu’il aura des listes dans toutes les circonscriptions ; le jeu risque d’être sensiblement troublé si l’on considère les candidatures retenues. Les créateurs du Parti, Guðmundur Steingrímsson et Heiða Kristín Helgadóttir (2) sont bien sur dans des positions éligibles, mais on note aussi la présence en bonnes places de personnalités connues du monde politique telles Robert Marshall (député transfuge de l’Alliance Social-démocrate) ou du monde associatif, ainsi de Björt Ólafsdóttir, ancienne présidente de l’Alliance pour la Santé Mentale, ou Freyja Haraldsdóttir, dirigeante de NPA, association de personnes en situation de handicap. Freyja a aussi été membre de la Commission Constitutionnelle. Et pour que personne ne s’y trompe, Jón Gnarr, Maire de Reykjavík, est lui-même en cinquième position (difficilement éligible) sur la liste de Reykjavík Nord. Les sondages accordent autour de 8% des suffrages à l’Avenir Clair ; ces élections seront peut-être l’occasion d’obtenir des précisions sur son programme !

L’actualité économique

Une étude de la Danske Bank (3) présentée début décembre à Reykjavík confirme les bonnes tendances de l’économie islandaise ; étude très remarquée car la Danske Bank avait dès 2006 relevé devant une opinion incrédule les faiblesses annonciatrices de la crise. Selon Lars Christensen, son auteur, la principale menace vient de la mauvaise conjoncture européenne.

Danske Bank

  • Il est vrai que les principaux indicateurs restent au vert : à 5.4% le chômage a légèrement progressé par rapport à juillet (4.7%) mais ceci est du à la saisonnalité de l’activité. Depuis janvier le chômage moyen est de 5.8% à comparer à 7.1% pour la même période de l’année 2011 ; de plus le temps de travail hebdomadaire effectif progresse de 39.6 heures (temps plein : 44.9 heures, temps partiel : 23.4 heures) en 2010 à 40.9 heures en 2012 (temps plein : 45.2 heures, temps partiel : 24.2 heures).
    Quant à la balance commerciale elle est comme chaque mois excédentaire : exportations : 56.3 Milliards Ikr, et importations fob : 44 milliards Ikr, soit un solde de 12.3 milliards Ikr. Ce résultat est évidemment positif, mais il ne faut pas ignorer que la couronne est en cette fin d’année à 170 Ikr pour 1 euro.La faiblesse de la monnaie ne semble pas avoir dans l’immédiat d’effet sur l’inflation. C’est ainsi que les prix n’ont augmenté que 0.05% en novembre, grâce à la diminution des prix des produits pétroliers (-1.9%). Au total l’inflation n’aura été que de 4.2% en un an. Au même moment l’indice des salaires a progressé de 5%, dont 0.2% en novembre, soit donc une légère progression du pouvoir d’achat. Compte tenu de ces tendances la Banque Centrale maintient son taux directeur à 6%.
  • Toujours dans le domaine des relations économiques extérieures, notons que l’Etat islandais vient de rembourser le prêt de 300 millions de couronnes danoises (environ 40 millions d’euros), soit 800 € par habitants (4), que le gouvernement féringien lui a spontanément proposé lors de la crise de 2008 ; seul pays à n’avoir posé aucune condition ! Un tel geste méritait bien une petite cérémonie, le 21 décembre à Reykjavík.
  • Le lendemain Katrín Júliúsdóttir annonce un budget 2013 proche de l’équilibre : 3.7 milliards Ikr pour 580 milliards Ikr de dépenses, soit 0.2% du PNB.
  • En lien avec le vote du budget, l’Agence gouvernementale des Travaux (Framkvæmdasýsla ríkisins), en charge de la gestion des travaux à la charge de l’Etat annonce le lancement de cinq projets pour un total de 8 milliards d’Ikr : une Maison des Sciences qui accueillera notamment les manuscrits de la Fondation Árni Magnússon (5) et le Département d’Islandais de l’Université, et est le plus grand projet engagé depuis la crise, la Fondation Vigdís Finnbogadóttir, une nouvelle prison (6) et deux dispositifs de protection contre les avalanches.
  • le pétrole ? Le journal Vísir du 28 décembre en fait son gros titre : « les Norvégiens veulent faire de l’Islande un état pétrolier avec un accord historique ! ». L’accord serait tel que Ola Borten Moe, Ministre norvégien du pétrole, viendra spécialement début janvier pour en affiner le contenu et sera reçu par Steingrímur Sigfússon, Ministre du développement économique et Président de la Gauche Verte. Petoro, l’entreprise nationale norvégienne, serait associée à cet accord. Il s’agit on le sait de forages à effectuer sur la zone « du Dragon » dans l’océan arctique, non loin de l’île de Jan Mayen.

Jan Mayen

Justice et fait divers

Matthías Máni Erlingsson
Matthías Máni Erlingsson

Le 28 décembre Lárus Welding et Guðmundur Hjaltason, anciens dirigeants de la banque Glitnir, ont été condamnés respectivement à 5,5 et 5 années de prison par le tribunal de Reykjavík pour des malversations dans la gestion de cette banque, la première à avoir été mise en faillite en octobre 2008. Ils contestent les faits. Ce n’est pas la seule affaire dans laquelle ils sont impliqués. Mais l’Islande n’a d’yeux que pour Matthías Máni Erlingsson (7). Condamné à 5 ans de prison pour avoir tenté d’assassiner sa belle-mère, il s’évade de la prison de Litla Hraun le 17 décembre et tient l’île en haleine les 5 jours suivants. En chemin il trouve des armes, un pistolet, trois couteaux et une hache, mais ne les utilise pas quand il frappe à la porte de Ásólfsstaðir, ferme de la vallée de Þjórsðá. Sigurður Páll Ásólfsson l’y accueille avec du « hangikjöt » et une soupe, puis appelle la police…

Relations extérieures

La guerre du maquereau

Source : ifremer.fr
Source : ifremer.fr

Il n’a guère été question des maquereaux dans ces dernières chroniques. Le conflit pourtant perdure, tant les positions semblent tranchées. Steingrímur Sigfússon explique dans Wall Street Journal (8) du 11 décembre la position de son gouvernement :

  • le maquereau est surpêché car chaque pays fixe des quotas pour lui-même,
  • des pêcheries rentables sont essentielles à l’économie islandaise, c’est pourquoi il est important d’engager une recherche collective de solutions à long terme. En attendant l’Islande a proposé une réduction immédiate des quotas de 15 à 20% en ligne avec les recherches scientifiques. Mais aucun accord n’a été obtenu,
  • au contraire l’UE et la Norvège veulent s’approprier 90% des quotas alors que 30% des bancs ont migré vers les eaux islandaises et gênent le développement des autres espèces de poisson,
  • au lieu de négocier sérieusement la Norvège et l’UE veulent imposer des sanctions.

Adhésion à l’Union Européenne

Le 18 décembre, six nouveaux chapitres ont été ouverts, soit vingt sept ouverts sur trente trois. C’est une nouvelle occasion pour Össur Skarphéðinsson de confirmer sa confiance dans la voie choisie par le gouvernement (9). Accord de libre-échange avec la ChineLa cinquième réunion de négociation eu lieu du 18 au 20 décembre à Reykjavík ; une sixième et certainement dernière est prévue en début de 2013.


Autres :

  • Le 12 décembre, le Ministre estonien des Affaires étrangères exprime à la « Conférence des amis de la Syrie » le soutien des 5 États nordiques et des 3 pays baltes à l’opposition syrienne réunie et lui promet son aide pour l’avenir10,
  • Le 19 décembre, le Ministre estonien des Affaires Étrangères11 rend visite à l’Islande et s¹entretient avec son homologue islandais de nombreuse sujets, bilatéraux et multilatéraux,
  • L’établissement de relations diplomatiques avec le Myanmar est confirmé le 20 décembre l’occasion d’une rencontre entre les représentants des deux pays aux Nations Unies,
  • Gunnar Hannesson, Ministre des affaires sociales et de la santé, et la Croix Rouge ont signé le 27 décembre un accord sur l’accueil de réfugiés afghans. Trois femmes et leurs enfants sont déjà arrivés.

Pendant ce temps la vie continue.

  • 02.12 – le traditionnel sapin d’Oslo est allumé devant l’Alþingi,
  • 11.12 – parce que chaque Islandais mange en moyenne de 25 à 30 mandarines autour de Noël, il a fallu en importer 800 tonnes d’Espagne,
  • 13.12 – la confiance en Fréttablaðið (quotidien gratuit) a augmenté sensiblement à 40.6%, mais c’est RÚV, la radio d’état, qui est en tête avec 75%, suivie de Morgunblaðið avec 51%,
  • 14.12 – Guðrún Sólveig Ríkarðsdóttir a eu un fils le 12.12.12 et un autre le 09.09.09, par hasard ?
  • 22.12 – 30000 tonnes de harengs sont retrouvés morts dans la Kolgrafafjörður (Snæfellsnes), peut-être à cause du manque d’oxygène dans l’eau,
  • 26.12 – 20 policiers viennent d’être diplômés après un an d’études, dont 7 femmes,
  • 28.12 – on estime à 40000 (sur 38 bateaux de croisière) le nombre de touristes que Isafjörður (2700 habitants) accueillera pendant l’été 2013.
(1) Voir le site de l’association http://www.pouruneconstituante.fr/spip.php?article633
(2) Voir chronique de novembre 2012
(3) Voir http://www.ruv.is/files/skjol/danske_bank_macromonitor_iceland_051212_edited.pdf
(4) Rappelons que le principe de ce prêt a été voté par le Løgting féringien, sans débat, pour montrer la totale solidarité des 50000 habitants de la péninsule avec sa voisine.
(5) Árni Magnússon (1663-1730) a rassemblé à Copenhague tous les manuscrits qu’il a pu trouver en Islande. Beaucoup d’entre eux ont été détruits lors de l’incendie de 1728. Le reste est revenu en Islande en 1970.
(6) Espérons que Vigdís voudra bien excuser cette proximité, qui est celle du communiqué !
(7) …et les Français aussi puisque Matthías Máni a servi dans la Légion Etrangère !
(8) Voir http://www.atvinnuvegaraduneyti.is/utgafa/frettir/nr/7153
(9) Voir communiqué sur http://www.mfa.is/news-and-publications/nr/7482
(10) Voir http://www.mfa.is/news-and-publications/nr/7474
(11) Voir (http://www.mfa.is/news-and-publications/nr/7485)

 

À propos de Michel

Ces lignes sont le résultat de lectures, de suggestions et d’informations que je peux obtenir autour de moi, mais elles n’engagent que ma seule responsabilité.

Vous devriez lire

ORG et son épouse

Les élections présidentielles en Islande au coeur de l’actualité d’avril

Actualité politique Après un exceptionnel emballement, qui me conduit à la rédaction d’un numéro spécial …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.