Accueil > A la une > L’Islande ? Mais quelle Islande ?

L’Islande ? Mais quelle Islande ?

L’année du cheval est proche. Le cheval islandais, lui, ne reconnaît plus son pays.

Il m’est de plus en plus difficile de concilier, d’une part, la vision offerte par divers media internet de la société islandaise, empreinte d’un sensationnalisme optimiste plein de sous-entendus pas clairs : l’Islande a résolu la crise – l’Islande a emprisonné les banksters – l’Islande a tout compris mais on n’en parle pas – et d’autre part, la réalité telle que la vivent mes amis et mes proches en Islande. On comprend que ceux qui aiment l’Islande et les Islandais veuillent y croire. Ils ont besoin d’entretenir un conte de fées, une vision de l’île drapée de ses aurores boréales, de ses sagas magnifiques, histoire de se donner de l’espoir. La réalité ? Elle n’est pas brillante, hélas !

Les banques ? Parlons-en !

Il est vrai que les banques vont mieux, merci ! Mais le cours de la couronne islandaise a toujours été ajusté manuellement, suivant les intérêts de certains. C’est facile de redresser les comptes quand les salariés et les contribuables perdent 50% de leur pouvoir d’achat du jour au lendemain. C’est facile de composer des statistiques magnifiques quand il n’y a pas vraiment d’administration dans le pays. Les banksters sont au pouvoir. Vive la couronne islandaise dont on peut fixer le cours au jour le jour. Du coup, les promesses faites aux électeurs avant les dernières élections, n’en parlons pas.

islande

La société islandaise ? Parlons-en !

De copinage en parenté, la gangrène de la corruption a tout attaqué. Le rapport de 9 tomes, soumis en 2010, oeuvre du comité d’enquête désigné par le Parlement suite à la chute des banques, a été jeté aux oubliettes avec la constitution que les citoyens avaient composé ensemble. On n’en parle plus. En attendant, les services des hôpitaux se réduisent comme peau de chagrin. Les salaires de même. Les catastrophes environnementales se suivent et se ressemblent. Rien n’est jamais contrôlé, même quand les outils et les règlements existent. Les intérêts de quelques familles sont en jeu.

islande

La tradition démocratique millénaire de l’Islande ? Parlons-en !

La démocratie n’a jamais été bien vaillante en Islande, aucun référendum avant les pseudo-référendums Icesave. L’agonie de la démocratie islandaise a été longue, et elle est morte l’an dernier, quand le référendum sur la nouvelle constitution a été ignoré par les autorités. Adoptée, la nouvelle constitution eût offert au peuple sa souveraineté et la maîtrise de ses ressources. Le gouvernement a préféré la mettre aux oubliettes et se désintéresser des conséquences gravissimes qui en résultent, surtout pour la nature : encore des barrages, et pour qui ? N’en parlons plus ! Le peuple est dépossédé de tout, notamment des ressources naturelles du pays. Elles n’appartiennent plus aux islandais. Certaines des conséquences de cette faillite de la démocratie sont bien expliquées sur ce site, en anglais. L’utopie perdue, et les leçons à en tirer.

tour islande

La nature ? Parlons-en !

Cet atout de l’Islande, c’est à croire qu’on doit systématiquement l’exterminer, tout comme les baleines, et avec des arguments aussi saugrenus. Les rivières, il faut y mettre des barrages, puisqu’elles sont là, et tant pis si l’énergie produite ne servira que les intérêts des géants de l’aluminium. Quant aux baleines, n’en parlons plus ! Espérons simplement qu’elles fuiront les eaux territoriales islandaises.

L’Europe ? N’en parlons pas !

Le gouvernement élu n’en veut pas. Donc, il n’y aura pas de référendum sur ce sujet. Par contre, la Chine, parlons-en, ce sont les partenaires de prédilection du nouveau gouvernement. Devrons nous envisager l’apprentissage du mandarin dans les écoles primaires ?

Le cheval islandais se sent dépaysé. Il a survécu aux éruptions et aux séismes, aux hivers rigoureux et aux intempéries. Pourra-t-il survivre au présent cataclysme, provoqué par des humains mal informés ?

Islande

À propos de Olof

BZH ~ IS

Vous devriez lire

Althingi

Élections législatives islandaises fixées à fin octobre

À quand les élections ? Telle a été la question de l’été, à laquelle la réponse …