Accueil > A la une > Le silence rompu… par Bárdarbunga*
bardarbunga

Le silence rompu… par Bárdarbunga*

Ca y est, vous maitrisez déjà la prononciation de ce volcan islandais qui menace depuis plusieurs jours maintenant d’entrer en éruption ? Nous ne sommes pas prêts d’oublier les tentatives disons courageuses des journalistes de prononcer Eyjafjallajökull, un désormais célèbre volcan islandais.

Depuis une semaine environ, donc, il y a une activité sismique importante à Bárdarbunga sous le glacier Vatnajökull. Étroitement surveillé par les scientifiques, les autorités et le peuple islandais, les mesures sont de plus en plus importantes, les dernières en date étant de fermer une grande partie au nord-est du glacier par précaution.

Bárdarbunga

Les sentiments des Islandais vis-à-vis de cette éventuelle éruption se traduisent selon moi le mieux par le mot « respect ». Nous sommes tellement conscients de la grandeur de nos terres et de notre impuissance face à elles. Un ami, Bjarni, se rappelle de l‘époque où la radio ne diffusait pas la nuit. Le silence n’était rompu qu’en cas d’événement exceptionnel, telle une éruption. Une autre amie, Ásdís, décrit ainsi son état d’esprit face à Bárdarbunga :

Je suis assise, bien habillée, devant mon poste de radio, et j’attends solennellement qu’on me dise qu‘il y a une éruption

Cette nuit, j‘ai fait un rêve qui me convainc que Bárdarbunga va bel et bien Se déchainer mais pas avant plusieurs jours. Cependant, ce n’est pas de l’éruption dont on se souviendra mais de la crue qui l’accompagnera. En tout cas, c’est que j’ai cru comprendre à la vision de cette jeune femme tout de blanc vêtu qui parcourait les terres, désespérée.

Hvernig er veðrið ?

Il fait beau, un grand soleil, ciel bleu. Pas un souci en vu. Par ailleurs, nos enfants ne se sentent pas menacés par cette force de nature qu’est Bárdarbunga :  ils savent qu‘ils sont protégés par tout le monde; les autorités, les secours, les villages, leurs parents et leur proches. On ne peut pas en dire autant des enfants qui, à l‘autre bout du monde, sont menacés par des forces beaucoup moins naturelles.

* Pour la prononciation, il faut surtout prononcer clairement toutes les lettres et en disant -g- comme s’il était au début du mot (ex. gagnant).
© photos Björg Björnsdóttir

À propos de Bjorg

Froid aux mains, chaud au coeur

Vous devriez lire

Althingi

Élections législatives islandaises fixées à fin octobre

À quand les élections ? Telle a été la question de l’été, à laquelle la réponse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.