Accueil > A la une > Islande : quand le football dope le tourisme
touristes sushi tour

Islande : quand le football dope le tourisme

J’ai commencé à me poser la question quand la courbe des fans de la Page Facebook de Vivre en Islande a subitement fait un bond. Entre le 11 juin et le 8 juillet, ils ont été près de 500% de plus à manifester leur tendre affection pour elle. Idem pour la fréquentation du site qui a progressé de plus de 200%. Du jamais vu de mémoire de sterne.

Se pouvait-il que les exploits footbalistiques de la dream team islandaise influent sur l’intérêt touristique porté à la destination ?

Il y eut aussi la quinzaine de messages envoyée par des journalistes en mal de contacts et d’informations. Messages auxquels je ne réponds plus que fort rarement et depuis belle lurette. Outre une sorte d’arrogance nonchalante qu’ils pensent pouvoir afficher en raison de leur profession, ces fâcheux (comme dirait Olöf !) avaient une tendance répétée à l’acte manqué (rendez-vous lapinés, promesses de citation oubliées…). Peuvent dorénavant aller se faire cuire un oeuf dans un solfatare.

« Notre journaliste Machin Bidule est en ce moment-même en vol pour l’Islande, bien évidemment pour couvrir le match de l’Euro. Je vous contacte de sa part car nous sommes à la recherche de Français qui vivent en Islande et qui suivraient le match ! Que ce soit chez eux ou dans la fan zone. »

La confirmation de l’hypothèse est venue du comparateur de vols Idealo. À mesure que l’Islande avançait dans la compétition, les recherches de vols vers l’île grimpaient significativement. Plus 100% lors d’Islande-Portugal. Plus 300% à l’occasion de l’improbable défaite de l’Angleterre. Et plus 650% le 3 juillet dernier quand l’équipe de Heimir s’est inclinée contre celle de Didier.

Euro_2016_boom_vols_islande

L’énergie déployée par les joueurs durant cet Euro 2016 a certainement contribué à cet afflux de visiteurs. Mais bien plus que la qualité de jeu ou l’enthousiasme massif et communicatif des supporters, je gage que c’est d’abord la découverte de certaines particularités du pays qui a séduit.

  • un président de la république nouvellement élu, néophyte de la politique, préférant vivre ces moments inédits auprès des ses compatriotes plutôt que dans une tribune VIP,
  • un peuple qui n’hésite pas à descendre dans la rue pour demander (et obtenir !) le départ d’une classe politique dirigeante défaillante, mais qui peut aussi porter au pouvoir ceux-là même qui furent aux commandes lors de la crise d’octobre 2008,
  • un pays qui compte plus de lecteurs, d’écrivains, de musiciens, de cinéphiles… Et bien évidemment de supporters par habitant que partout ailleurs,
  • un Parti Pirate en tête des sondages avant les élections législatives de l’automne prochain…

Parce qu’ils sont le plus souvent imprévisibles, les islandais sont un peuple à part.

Dans les mois à venir, la nation viking affrontera les 5 équipes de son groupe pour les qualifications au prochain Mondial. Nul doute que les fans du monde entier suivront attentivement la progression des « garçons ». Avant ou après un séjour sur l’île.

© Photo à la Une E. Eymard

À propos de eric

Chroniqueur taquin en phase d'apprentissage.

Vous devriez lire

Althingi

Élections législatives islandaises fixées à fin octobre

À quand les élections ? Telle a été la question de l’été, à laquelle la réponse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.