Accueil > eric (page 22)

eric

Chroniqueur taquin en phase d'apprentissage.

Poêt !

Elle a dit que je souriais Était-je le visage caché de la lune souriant à la Terre ? Le reflet sombre et scintillant d’un vallon sur un lac immobile ? J’ai cherché la cause de cet amusement précaire Peut-être le songe d’un bonheur délébile ? Ou l’expression crayonnée d’une joie éphémère ? Elle a dit que je souriais. Là-bas, peut-être, à quelques dizaines d’années de distance Ai-je entendu les clameurs familières de l’enfance ? Je me suis approché pour y voir plus clair Et j’ai reconnu le visage aimé d’un grand-père Souvenirs douloureux et infidèles …

Lire plus

Une semaine en images

LUNDI – MARDI – MERCREDI – Balades de fin d’après midi JEUDI / 17h00 – Patinage stratégique JEUDI / 17h30 – Patinage acrobatique. SAMEDI – Halloween party.

Lire plus

Pickpoket à Reykjavik

Dans le Paris de la fin des années 50, Robert Bresson livre le récit désenchanté d’un jeune homme velléitaire qui cherche ses limites et veut défier la police en s’improvisant pickpoket. Une fois installé dans le vieux siège en bois de la cinémathèque d’hafnarfjordur, fondée en 1946, avec ses rideaux de velours pourpre, j’ai d’abord eu le sentiment d’avoir loupé le film. Je veux dire que je n’ai pas réussi à croire à l’histoire qui m’était racontée. Ce n’est d’ailleurs pas tant le scénario que le jeu des acteurs qui m’a troublé. L’absence de jeu …

Lire plus

Les « soirées de l’ambassadeur »

« A l’occasion de la visite de Monsieur Roland Blum, Député des Bouches-du-Rhône, Membre de la Commission de Affaires étrangères de l’Assemblée Nationale, Caroline Dumas, Ambassadrice de France, vous prie de lui faire l’honneur d’assister à une réception à la Résidence (…) le mercredi 14 octobre 2009 de 18h30 à 20h00 » Je donnerais ma main à couper qu’une fois passée le sentiment d’incommensurable et orgueilleuse fierté d’avoir reçu le précieux sésame, certains d’entre nous se sont demandés s’il convenait de dîner au préalable ou si nous aurions quelque occasion de picorer avec une nonchalance de bon …

Lire plus

Vivre en Islande. Et de temps à autre à Paris.

6 semaines. 43 jours. Un millier d’heures dans la ville lumière.Me voilà touriste en mon pays, pendant plus d’un mois. Je passe d’une capitale de moins de 500 habitants au kilomètre carré, à une autre de plus de 20.000. A Reykjavik, chacun de mes déplacements m’offre une occasion au moins de saluer une personne rencontrée au cours de ces deux années dans la Baie des fumerolles. Enseignant de l’école des plus jeunes, ancien camarade de foot en salle, parent du club de Pablo… les probabilités de s’arrêter pour se parler restent quarante fois plus importantes là-bas, qu’ici. À …

Lire plus

Insolites inédites

 

Lire plus

Ado-rable !

« L’adolescence est une phase de la vie humaine, de transition entre l’enfance et l’âge adulte. » N’ayant pas de dictionnaire sous la main, et cherchant désespérément des réponses à mes questions, voici l’explication que j’ai trouvée sur Wikipédia. En fait de transition, ce changement-là m’apparaît à moi comme un espace inter sidéral, un no man’s land stratosphérique, dans lequel je flotte, indécis et malhabile, tel un astronaute en apesanteur. Pas si simple de se positionner durant la transition en question, pour comprendre les réactions de cette étrange créature en gestation. Car ce changement, qui s’inscrit entre le …

Lire plus

Tour d’Islande : photos bonus !

 

Lire plus

Tour d’Islande (fin)

Pour cette ultime nuit, nous nous arrêtons à Sæberg. Pourquoi Sæberg ? Parce qu’auberge de jeunesse à Sæberg. Nos tentes n’auront plus l’occasion de s’étirer. L’attrait pour l’originalité de cette habitation inhabituelle s’est mue, au fil du mauvais temps, en aversion pure et simple. Louise surtout, s’est promis de ne fréquenter plus tard que les hôtels 10 étoiles. Si, si, 10 ! Deux fois cinq. Deux fois meilleur que le meilleur. L’auberge est confortable. Comme les précédentes. Aucun français à l’horizon. Je ne pourrai pas me gausser. En revanche, un groupe d’une douzaine d’italiens a …

Lire plus

Tour d’Islande (5)

Tour d'Islande

Les mots sont volatiles. Ils flottent au-dessus de ma tête. Indécis, molassons, hésitants. Ils se mélangent avec leurs congénères pour former de courtes phrases sans vœu ni quête. Onomatopées pluri-syllabiques, embryons d’idées indéchiffrables, concepts flous et improbables… Les idées oscillent et défilent à vive allure comme le cours fluctuant d’un titre boursier ne sachant s’il doit plonger ou grimper. Je les observe, d’un œil comateux, telle une vache amorphe observant le passage d’un train. À l’instar du bovidé immobile, je mastique mollement les restes régurgités et pâteux de mes songes encore tièdes. Il est 6h. …

Lire plus