BisesBises

Pour vous causer franchement : je n’y croyais pas vraiment. Il y a 3 mois, quand j’y ai vaguement songé, je n’imaginais pas qu’un quidam sorti de nulle part (votre serviteur) fût capable de convaincre près d’une centaine d’inconnus (pour la plupart) de s’impliquer dans un tructruc à 5300 euros la bestiole. Je ne pensais pas qu’un site en phase de création qui a péniblement accueilli 2512 visiteurs sur les 30 derniers jours, pût déchaîner les passions philanthropiques de la blogosphère islandophile.

D’ailleurs, alors que je jubilais hier, 12 avril, en découvrant que l’objectif était atteint, j’apprenais dans le même temps qu’une célèbre compagnie aérienne Islandaise déclinait, après l’avoir d’abord accepté, un partenariat mûri durant de longs mois. « Les potentiels retours » de Vivre en Islande ne sont pas encore suffisamment probants. Bien que tant sur la forme que sur le fond je ne partage pas totalement ce point de vue trivial, je ne peux en vouloir à une société qui a réalisé près de 30 millions d’euros de bénéfices en 2011 de s’intéresser avant tout à la rentabilité de ses activités. Il n’y a donc aucune aigreur dans mon propos. Mais à défaut de disposer des arguments qui me permettraient de défendre son « potentiel retour », j’espère un jour prouver qu’un site dédié à un public francophone qui a pour vocation de faire découvrir une Islande pourvue d’autres merveilles à montrer que ses geysers et ses fumerolles, dispose d’un potentiel tout court. Et j’espère aussi que vous m’y aiderez en partageant largement le lien vers le site.

Hublot refermé. Pourquoi vous disais-je tout cela ? Oui : bankbank ! Objectif atteint contre toute attente. Et bien je me suis doublement trompé. D’abord, l’Islande (en raison peut-être aussi de la façon de l’aborder) séduit bien plus de bipèdes que je ne l’aurais cru. Ensuite, ces perles rares-là sont bien plus actives et enthousiastes que les amateurs de Mahjong (à vérifier).

86 contributeurs qui ont dépensé en moyenne plus de 60 euros, près de 700 « likes », une centaine de « tweets », plusieurs dizaines de « share »…

Sans le soutien d’un certain nombre d’entre vous, il est possible (quoique pas certain) que l’aventure se soit arrêtée.

Alors merci aux François, Sophie, Hugo, Fred, Raphael, Mickael, Roger, Lorraine, Nicolas, Etienne, Xavier, Arthur, Margot, Bernard, Isabelle, Arnaud, Marie, Jérôme, Sigrun, Reza, Xavier, Jean-Philippe, Geneviève, André, Anne, Sylvain, Joëlle, Elisabeth, Bruno, Stéphanie, Laurent, Jade, Valérie, Tomas, Claire, Caroline, Emilie, Nicole, Sébastien, Alain, Sabine, Christine, Edith, Olivier, Anne-Sophie, Patrick, Unnur, Pauline Yannick, Virginie, Barbara, Sylvie, Matthieu, Pascale, Eddy, Jessica, Frédérique, Julien Lima, Léon, Myriam, Guillemette, Gaëlle, Gregory, Delphine, Corinne, Laurent, Félicie… qui ont non seulement participé financièrement à ce projet mais aussi donné de leur temps pour le promouvoir. Le plus difficile maintenant de mon point de vue (et c’est un sentiment que je n’avais guère envisagé), va consister à être à la hauteur de votre enthousiasme. Du taf en perspective.

Kisskiss !

À propos de eric

Chroniqueur taquin en phase d'apprentissage.

Vous devriez lire

easygame

Easygame : car tout est easy chez Easyvoyage !

Ça s’appelle Easygame. Et pourquoi ça s’appelle Easygame ? Parce qu’il est facile de jouer à …

4 comments

  1. Au départ, pour tout avouer, je n’y croyais pas non plus. Mais c’est fou comme la passion peut se transmettre ! J’ai mis un peu de temps à bankbanker le projet… un peu trop ? Mais franchement, j’en suis très contente, et ai vraiment hâte de suivre le projet de très très près ! 🙂
    Et quant aux partenariats… si ça se trouve, d’autres vont venir, et encore mieux !

    • Merci Jade !
      J’espère bien que vous allez suivre tout ça de très très près 🙂
      Vous avez parfaitement raison : tout vient à point à qui sait attendre. Bien qu’il ne suffise pas d’attendre pour que tout vienne à point !

  2. bon ben au boulot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.