Magnús Pálsson

« Je suis une sculpture mobile »

Avez-vous déjà entendu le son d’un clairon dans une boîte à chaussures ? Moi non plus ! Qu’importe. Le préambule aurait pu inspirer Raymond Queneau et ses acolytes oulipiens pour leurs pratiques littéraires expérimentales. Il donne surtout un aperçu du travail de Magnús Pálsson.

Musique, poésie, théâtre, chorégraphie… Depuis plus d’un demi-siècle, ce prolifique octogénaire aime à mélanger les approches artistiques. Une assiduité qui lui vaut une rétrospective au Musée d’Art de Reykjavik, à voir jusqu’au 1er septembre prochain.

Pour en savoir +

HAFNARHÚS – Tryggvagata 17,101 Reykjavík-Art Museum

À propos de eric

Chroniqueur taquin en phase d'apprentissage.

Vous devriez lire

Agir pour la protection de la nature islandaise (fin)

La partie 1 est ici ! La partie 2 est là ! Comme promis, pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.