Accueil > A vivre > Tentations poissonneuses ?

Tentations poissonneuses ?

A proximité immédiate du vieux port, dans le centre de Reykjavik, il existe un petit restaurant, qui ne ressemble à rien. Surement pas à un restaurant en tout cas. Le genre d’endroit qu’en touristes pétris d’un conformisme obtus et formaté certains éviteront peut-être. La porte une fois franchie, les autres ne seront pas nécessairement beaucoup plus rassurés par leur audace. Il y a parfois du monde ; à tel point que vous devrez sans doute partager votre table avec d’autres aventuriers, entouré de phoques ou de rennes pétrifiés et de vieux gréements encadrés. Et si je dis « table », c’est parce que je ne connais pas d’autre mot pour qualifier ces longues planches de bois instables devant lesquelles vous vous installerez, après avoir posé vos corps affamés sur des tonneaux en plastiques en guise de tabourets. Fort heureusement, les saveurs raffinées trancheront bientôt avec l’austérité rude et austère du lieu. Car lorsque vous aurez dégusté les brochettes de saumon grillé, de homard, de baleine ou de lingue bleue qu’une jeune femme gironde et souriante vous aura servies dans de petites assiettes en polystyrène, alors, vous ne regretterez pas d’avoir cédé à la tentation.

En savoir +

En savoir +

Sea Baron : Geirsgata 8 – 101 Reykjavik

À propos de eric

Chroniqueur taquin en phase d'apprentissage.

Vous devriez lire

Agir pour la protection de la nature islandaise (fin)

La partie 1 est ici ! La partie 2 est là ! Comme promis, pour …

6 comments

  1. J’étais justement à la recherche d’adresses, pour notre séjour prévu dans une douzaine de jours. Et cette fois-ci, le volcan ne semble pas prêt à nous empêcher de décoller!
    Merci pour ce bon repas en perspective!

  2. Ahhhhh mais que demande le peuple? rien, juste une table branlante et un vieux tonneau pour s’asseoir dessus. Si le tonneau était un véritable fût de bière, ce serait encore mieux mais bon, on ne va pas faire la fine bouche. Je suis allée dernièrement dans la capitale française. Il y a les grandes brasseries et les grands restaurants huppés mais il y a des petits troquets dans des quartiers improbables où les touristes primaires (pétris d’un conformisme obtus et formaté certains… dixit l’islandais) n’iront jamais. Il faut connaître ledit quartier, accepter de s’asseoir avec les deux petits grands-mères, côtoyer l’agent d’affaire pressé et regarder le jeune couple qui se retrouve avec plaisir le temps du déjeuner (dîner chez nous).
    Et là c’est un plaisir des sens…
    Miam, j’en ai presque faim mais ce n’est que 10h00 du matin.
    Bises!

  3. Babzy : tu es donc venue en Islande sans même me faire un coucou ? Ne serait-il pas légitime que je boudasse ?

    bonjourpier : 2012 ? C’est ce qui s’appelle de l’anticipation ! Pour un tour de l’île n’envisagez pas moins de 15 jours. 3 à 4 semaines étant l’idéal.

    Myriam : l’adresse est indéniablement à noter mais les prix sont aussi salés que la morue locale.

  4. J’y ai dégusté une excellente soupe de homard miam 🙂

  5. J’aime quand vous faites des suggestions d’endroits comme celui-ci à découvrir. J’en prends bonne note parce que nous prévoyons retourner en 2012 pour faire le tour complet de l’île, notre voyage de 2008 fût trop cours.
    Merci

  6. Lorsque nous sommes allés en Islande il y a deux ans, après 3 semaines de rando, nous rêvions d’un restaurant mais nous ne savions pas ou aller et les prix nous ont éloignés… La prochaine fois ( vivement … ) nous aurons cette belle adresse dans la poche. merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.