plage reykjavik

ça s’est passé en avril

L’actualité d’avril repose, peut-être plus que d’autres mois, sur deux caractéristiques essentielles de la vie politique islandaise :
– la recherche d’un positionnement international assurant à l’île à la fois indépendance et ouverture de marchés pour ses produits,
– et, en interne, besoin d’une réponse à leur demande d’une vision claire de leur avenir, et d’un porteur de cette vision.

Politique extérieure

Un mois d’avril, donc, très intéressant en ce que l’Islande semble vouloir prendre le grand large, vers le Canada et la Chine, comme pour compenser des relations difficiles avec l’Union Européenne et/ou peser sur les négociations.

union européenneLes contacts avec l’UE.

On sait combien le gouvernement a du mal à convaincre l’opinion du bien-fondé de la négociation en cours pour adhérer à l’UE (1), mais celle-ci décidément ne fait rien, volontairement ou non, pour l’aider :
  • la « guerre du maquereau » se poursuit tant les positions semblent tranchées : refus des européens de revoir les quotas malgré la migration des bancs hors de leurs zones de pêche, fixation unilatérale par les Islandais de quotas trop élevés pour permettre la préservation des bancs,
  • au moment où se prépare le recours des Britanniques et Néerlandais auprès de la Cour de Justice de l’AELE à propos de Icesave, voici que l’UE annonce qu’elle sera partie prenante au procès. Il n’est pas sur que l’issue du procès s’en trouve changée, mais les Islandais reçoivent cette décision comme une gifle : « une serpillère mouillée dans le visage » selon Ögmundur Jónasson, Ministre de l’Intérieur (Gauche Verte) ; la volonté de « ne nous accepter qu’à genoux », selon Sigmundur Davíð Gunnlaugsson (Président du Parti du Progrès). En demandant aux députés de « garder leurs nerfs », Steingrímur Sigfússon, Ministre de la Pêche et de l’Agriculture, se trouve dans la situation paradoxale de défendre la négociation en cours, alors qu’il préside un parti qui, officiellement, lui est hostile ! Il vient ainsi au secours de Össur Skarphéðinsson, Ministre des Affaires Etrangères, qui s’évertue à montrer que les maquereaux et Icesave n’ont pas de liens avec la négociation en cours,
  • et ce ne sont pas les seuls points de friction : voici que Stefan Fülle, Commissaire européen en charge de l’élargissement, s’émeut de constater que le démantèlement du contrôle des changes mis en place après la crise marque le pas et rappelle que celui-ci est incompatible avec l’adhésion à l’UE !
La négociation pourtant progresse (2). Mais les deux dossiers les plus difficiles ne seront certainement pas ouverts avant l’été. Ils sont tous deux très critiques pour les Islandais, mais aussi pour l’UE qui travaille à une refonte de la Politique Agricole Commune, unanimement considérée comme dépassée, et veut aussi revoir fondamentalement la gestion communautaire de la pêche qui coûte cher et n’a jamais donné les résultats attendus. Paradoxe : elle envisagerait d’organiser un système de quotas aliénables, sur le modèle de ce que le gouvernement islandais veut revoir !
Les opposants à l’adhésion, tels Ögmundur Jónasson, s’impatientent : faut-il attendre que l’UE ait fait ses choix pour terminer la négociation ? En fait Ögmundur souhaite que le référendum ait lieu avant les prochaines élections législatives (au plus tard dans un an). Dans le cas contraire, l’adhésion à l’UE serait le principal enjeu de ces élections, alors que trois des quatre grands partis (dont la Gauche Verte) sont divisés sur le sujet.

La visite en Islande du Premier Ministre chinois

Wen Jiabao
Wen Jiabao – Source : www.chine-informations.com/

Le 20 avril, à l’occasion d’un voyage dans quatre pays européens, Wen Jiabao a répondu à une invitation ancienne (2006) mais qui vient concrétiser des contacts très fructueux dans lesquels les Chinois ont su montrer leur considération pour une nation plus de 4000 fois plus petite que la leur !
Un peu de tourisme, évidemment, où Wen boit le thé dans une ferme, mais aussi de nombreuses rencontres entre ministres, et des signatures d’accords :

– préparation d’un accord de libre-échange (3),
– coopération entre les deux pays sur des domaines tels que la pêche et la géothermie,
– coopération sur l’exploitation des ressources de l’Arctique,
– coopération entre entreprises des deux pays, incluant notamment la construction en Islande d’une entreprise d’extraction de diatomées.

Relations avec le Canada.

Un rapprochement avec le Canada est tentant. Plusieurs dizaines de milliers de « Vestur Íslendingar » y vivent, qui ont gardé des liens avec leurs familles islandaises, et des coopérations sont possibles sur bien des domaines, notamment économiques. C’est ce que Steingrímur Sigfússon, Ministre des Affaires Economiques, est venu explorer début avril, notamment le système bancaire. L’adoption du dollar canadien comme monnaie n’aurait pas été formellement abordée, mais certainement évoquée…

Politique intérieure

En interne, deux sujets dominent l’actualité : le jugement consécutif au procès de Geir Haarde et la préparation de l’élection présidentielle, qui cette année prend un relief particulier.

Le procès de Geir Haarde.

geir haardeEn mars j’ai précisé les trois points sur lesquels l’avocat général fait reposer son réquisitoire. Dans son jugement (500 pages) la Cour ne retient aucun d’eux, mais condamne Geir pour n’avoir pas réuni son gouvernement lorsqu’il fallait prendre des décisions importantes. Cette condamnation n’est assortie d’aucune peine. La montagne aura décidément accouché d’une souris, mais pouvait il en aller autrement ? La confusion entre responsabilité politique et responsabilité pénale ne devait conduire qu’à une impasse.
La gêne transparaît dans la discrétion des réactions, qu’elles viennent des soutiens de Geir, y compris Jóhanna Sigurðardóttir, ou de ceux qui voulaient ce procès. Ainsi Þór Saari, Président du Mouvement des Citoyens, estime que « ce jugement montre que Geir a gravement failli » mais se satisfait de l’absence de peine.

L’élection présidentielle

Þóra ArnórsdóttirComme on sait (4) cette élection prend un tour particulier tant l’actuel occupant de la jolie ferme de Bessastaðir a donné à sa fonction un tour personnel notamment au cours de son quatrième mandat. Les candidates et candidats sont nombreux, mais une seule semble à ce jour en mesure d’inquiéter Ólafur Ragnar : Þóra Arnórsdóttir. Agée de 37 ans (5), Þóra est une journaliste connue, présentatrice à la télévision pendant plusieurs années. Elle est la petite fille de Hannibal Valdimarsson, ancien ministre, longtemps président de l’ASI (fédération des syndicats des salariés du privé), et la nièce de Jón Baldvin Hannibalsson, ancien ministre (Social Démocrate).
Que nous dit Þóra lors de sa conférence de presse ?
« La fonction de Président n‘est pas politique » ; son rôle est de représenter la nation et d’en être une « soupape de sécurité »
Mais que met-on derrière le mot « politique » ? Bien évidemment, s’il s’agit de politique quotidienne, le président doit, en conformité avec la constitution, se tenir à l’écart. Toutefois, Ólafur Ragnar, au cours de son dernier mandat, a proposé une autre lecture, celle du dirigeant de la communauté qui montre une voie, éventuellement la soumet à référendum, quitte à opposer le peuple et ses élus. Or, si l’on en juge par sa cote de popularité actuelle, pourtant au plus bas avant la crise, son choix ne semble pas déplaire à bon nombre d’Islandais. C’est le cas notamment de ceux qui votent pour le Parti de l’Indépendance, parti qui a donné à la nation islandaise bon nombre de dirigeants charismatiques, le dernier en date étant Davíð Oddsson. « Politique » ou pas, ce sera certainement la clé du scrutin du 30 juin.
Ceci fait à nouveau regretter que la Commission Constitutionnelle n’ait pas exploré sérieusement la voie du régime présidentiel.
Sondages
L’évolution vers plus de président ne serait-elle pas ce que souhaitent cette moitié (46%) des sondés qui refusent d’exprimer un choix entre les partis en place ? Et une partie des 28% qui choisiraient le Parti de l’Indépendance ?
Malgré un taux de réponse plus élevé (62%), un autre sondage n’accorde que 31% des suffrages aux deux partis de gouvernement (18.7% pour l’Alliance et 11.5 pour la Gauche Verte), soit moins que le Parti de l’Indépendance (37%). Le Parti du Progrès reste pour sa part autour de 12%. Avec 18% des intentions de vote, les trois nouveaux partis ne paraissent pas une réponse au désenchantement des électeurs.
L’Église nationale

Séra Agnes SigurðardóttirSéra Agnes Sigurðardóttir a été élue Evêque de l’Eglise d’Islande. Elle prendra ses fonctions le 1er juillet, en remplacement de Karl Sigurbjörnsson qui a annoncé sa démission (6). Elle est la première femme à occuper de telles fonctions en Islande. A noter que un tiers des prêtres en activité sont des femmes.

L’actualité économique

Pour ce qui concerne les principaux indicateurs, avril confirme les mois précédents, qu’il s’agisse du « vert » – commerce extérieur, diminution du chômage, progression du pouvoir d’achat – ou de l’ « orange », passé maintenant au « rouge »… : la progression des prix à la consommation a en effet été de 0.8% sur le mois, soit 6.4% en un an et un rythme annuel de 12% au cours des trois derniers mois. La sensible amélioration du cours de la couronne (164.11 Ikr au 3 mai pour 1 euro contre 168.7 début avril) permet d’espérer un ralentissement de cette tendance.
La pêche
Au « vert » il convient d’ajouter l’enrichissement des bancs de morue, tel que les quotas de pêche pourraient passer de 177000 à 200000 tonnes. Ces bancs progressent depuis 5 ans et ont ainsi retrouvé leur niveau de 1985. Voici qui peut aider le gouvernement à faire passer sa loi sur la modification du système des quotas ! Les tractations sont en cours, pendant lesquelles les journaux, et surtout Morgunblaðið (7), se font l’écho des catastrophes que cette loi pourrait générer ! Nous reviendrons sur ce projet de loi dès qu’il sera présenté à l’Alþingi.

Huang Nubo et Grímsstaðir

GrimstadirEst-ce l’épilogue d’une affaire qui avait défrayé la chronique, et notamment celle-ci ? A défaut de pouvoir acheter la ferme de Grímsstaðir (8), le financier (9) chinois Huang Nubo pourrait la louer à une société créée par deux collectivités territoriales de la région pour s’en porter acquéreur. Les investissements de Huang Nubo (hotels, golf, aéroport, etc…) seraient de 20 milliards d’Ikr et généreraient 400 à 600 emplois.
Pendant ce temps la vie continue…
  • 21.04 – le Président Ólafur Ragnar a gracié 45 personnes depuis son entrée en fonction (1996)
  • 23.04 – le nombre de nuitées en hôtels, chambres d’hôtes et campings a augmenté de 8.3% en 2011, mais a diminué de 6% pour ce qui concerne les Islandais
  • 31.04 – un accord a été passé avec des spécialistes britanniques pour que l’Islande accueille des enfants britanniques en surpoids. Le surpoids aurait-il disparu d’Islande ?
  • 31.04 – conséquence de la crise ? Les Islandais boivent 10% de moins qu’en 2008 ; 600000 litres de moins pour la seule année 2011, soit une régression de 2.7%
  • 31.04 – autre diminution : le nombre de délits, passé de 73525 à 56257 ( -23.5%). Cette diminution concerne tous les types de délits à l’exception notable des agressions sexuelles et de la drogue.
Bibliographie
A ceux qu’intéresse le déroulement de la crise de 2008, je suggère la lecture de « Why Iceland ? » (ed. Mc Graw Hill) écrit par Ásgeir Jónsson. Sa lecture est passionnante en ce que l’auteur intègre la vision technique de l’intérieur (Ásgeir est économiste et a travaillé pour Kaupþing), dans une très riche analyse de l’histoire et du fonctionnement contemporain de la société islandaise.
(1) Sondage du 27 avril : 28% pour, 54% contre l’adhésion !
(2) Voir http://europe.mfa.is/phase-2—negotiation-process/
(3) http://www.mfa.is/news-and-publications/nr/7022
(4) Voir chronique de mars 2012
(5) Comme j’hésite sur son importance, je mets l’information en bas de page : déjà mère de deux enfants, Þóra est enceinte et devrait accoucher fin mai…
(6) Sur l’Eglise, et les raisons ayant conduit Karl à la démission, voir la chronique d’août 2010
(7) Rappelons que les deux principaux actionnaires du journal comptent parmi les plus riches armateurs de l’île…
(8) Voir chroniques de septembre et novembre 2011
(9) Et poète !

À propos de Michel

Ces lignes sont le résultat de lectures, de suggestions et d’informations que je peux obtenir autour de moi, mais elles n’engagent que ma seule responsabilité.

Vous devriez lire

ORG et son épouse

Les élections présidentielles en Islande au coeur de l’actualité d’avril

Actualité politique Après un exceptionnel emballement, qui me conduit à la rédaction d’un numéro spécial …

6 comments

  1. Pour l’éclairage marigotine, c’est Michel, auteur de l’article, qu’il faut remercier 🙂
    Quant à la supériorité esthétique de Thora sur François, nous sommes sans doute tous d’accord. Bien que le critère ne préjuge en rien des compétences de l’une ou de l’autre.
    Au plaisir de vous lire à nouveau !

  2. bonjour, je découvre ton blog et merci d’avertir et d’éclairer notre lanterne bien faiblarde je dois dire!
    Et tout à fait d’accord avec Roger Thora Arnorsdottir est vraiment jolie et plus attrayante au visuel que François Hollande. En ce qui concerne le maquereau je suis bretonne et j’adôôre ce poisson sous toutes ces formes. Alors soyons un peu à l’écoute de tout notre écosystème qui part à la dérive…

  3. Ici en France, peu d’articles récents informent sur le cas islandais, au point que l’info est : pourquoi les médias se taisent. Alors un grand merci de faire le lien avec l’Europe.

  4. Blog vraiment très intéressant, quand bien même je ne partage pas forcément toutes les analyses, ….
    Merci de me donner envie de venir y voir de plus prêt.

  5. Very interesting information.

  6. Pas possible, aucun commentaire ? J’ai lu cet article il y a plus d’une semaine avant que tu ne le fasse paraitre sur ton blog; interressant comme toujours, et en plus, Thora Arnorsdottir elle est bien plus jolie que François Hollande et Jon Gnarr réunis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.