Gleðilegt sumar !

En Islande, nous connaissons deux saisons : l’été et l´hiver. Aujourd’hui, nous sommes le 24 avril, ultime jour d’hiver. Ce soir, on trinquera pour congédier la saison froide. Demain, l’été viendra. C’est un jour de fête, avec les scouts en procession et un discours de la dame de la montagne en costume d’apparat. La dame de la montagne, c’est le symbole du pays, une déesse des hauteurs arides, une fée du monde caché.

La tradition veut que la meilleure manière de démarrer l’été consiste à sortir de l’hiver en plein gel. Un transit transi serait de bon augure. Jadis, on définissait l’âge d’un être en fonction du nombre d’hivers auquel il avait survécu. Celui qui a affronté les mois obscurs sous le cercle arctique comprendra sans peine qu’il s’agit bien d’un exploit. On ne se la coule pas douce en Islande en hiver, malgré les progrès et l’industrialisation. Le manque de lumière porte sur les nerfs et réveille les monstres de l’abysse. En été, par contre, on dort bien. Le soleil de minuit procure un doux sommeil. En Islande, nous ne connaissons pas les volets.

Espérons qu’avec l’été qui vient c’est aussi une page de la triste histoire de la république islandaise qui sera tournée. Les élections de ce samedi marqueront un tournant décisif. Voulons-nous une démocratie réelle, ou préférons-nous tendre l’autre joue et conserver en plein 21eme siècle le système féodal actuel ?

À propos de Olof

BZH ~ IS

Vous devriez lire

Althingi

Élections législatives islandaises fixées à fin octobre

À quand les élections ? Telle a été la question de l’été, à laquelle la réponse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.