Accueil > L'Islande, vue d'ici > L’interview vivifiante de Birgitta Jonsdottir
révolution casseroles

L’interview vivifiante de Birgitta Jonsdottir

J’aime cette femme, membre du Parti Pirate Islandais et Député de l’Althing qui se définit comme une « Poéticienne » et dont vous aviez peut-être découvert les « Paroles d’Islandaises » en juillet dernier. « Poéticienne » donc. Bien que le néologisme confine à l’oxymore, il n’est pas qu’une posture; il révèle la lucidité de cette révolutionnaire de la virtualité et en même temps la nature des motivations qui la porte. Car Birgitta Jonsdottir marie avec talent une froide clairvoyance qui lui permet d’appréhender la difficulté de la tâche qui l’attend (il s’agit tout de même de changer le monde, rien de moins !) et une inébranlable intégrité, cette qualité si rare qui fait défaut à nombre de politiciens en activité. L’activiste préférée des Islandais sait parfaitement comment parvenir à ses fins. Et la perspective, probable, de ne jamais voir l’aboutissement de ses efforts, ne l’effraie nullement. L’analyse du contexte est impitoyable, la stratégie murement réfléchie, le discours parfaitement rôdé. Tellement bien rôdé d’ailleurs que la digression prend parfois le pli sur la réponse à la question. Birgitta a tellement de choses à dire, qu’elle ne sait plus parfois comment les dire toutes.

Dans l’esprit du précédent « Entretien vivifiant« , les thèmes abordés durant cette rencontre de plus d’une heure (qui s’est déroulée en mai dernier à proximité du Parlement), auront été à la hauteur des sujets et du jargon sémiotique de prédilection de la jolie brune aux yeux bleus. Sous le sceau d’une quasi confidence, Birgitta a dévoilé ses poète français et poéticien préférés, affirmé être une romantique qui détestait les histoires d’amour, expliqué qu’elle se préférait citoyenne du monde que patriote, a reconnu un penchant assumé pour les crises de société, reconnu que les erreurs à venir de son Parti étaient inévitables et critiqué sans ménagement le nouveau gouvernement actuellement au pouvoir.

De quoi passer une dizaine de minutes plaisantes en l’écoutant.

parti pirate

Vous devriez aimer aussi :

À propos de eric

Chroniqueur taquin en phase d'apprentissage.

Vous devriez lire

Althingi

Élections législatives islandaises fixées à fin octobre

À quand les élections ? Telle a été la question de l’été, à laquelle la réponse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.