Maður er manns gaman *

L’un des avantages de la vie à l’intérieur d’une petite communauté, c’est qu’on est plus que jamais maître de son propre bonheur. Les divertissements y sont bien plus rares que dans une mégapole où règne l’embarras de choix de concerts, pièces de théâtre, expositions, conférences… Pour certains, il est sans doute difficile de comprendre pourquoi c’est un avantage de vivre dans un endroit où ce choix est nettement moindre. Quelque part, c’est une attitude à adopter, une manière de voir la réalité sous un angle positif. Mais pas seulement.

Dans une petite communauté, on passe du stade de simple consommateur à celui de participant actif. Si vous avez envie de participer à un club de lecture où les chefs d’oeuvres littéraires sont décryptés, eh bien, vous le créez votre club de lecture ! Et si votre rêve, c’est de voir une bonne comédie sur scène, et même d’y participer, il suffit de se présenter à la première lecture. L’Oratorio de Noël de Bach vous fait rêver chaque fois que vous l‘entendez ? La chorale la répète tous les mardis en ce moment.

Une tradition bien ancrée dans les communes islandaises est celle de Þorrablót. Le nom de cette fête vient du mois Þorri dans le calendrier historique islandais (mi-janvier à mi février) et ses racines dans les sagas du 12ème siècle où les Kvens (une minorité en Norvège) offrent au roi Þorri (froid/gêle), le fils de Snær (neige), un sacrifice annuel au milieu de l’hiver. Les nationalistes du 19ème siècle ont pendant une courte période redonné vie au þorrablót, mais c’était un bon coup de marketing d’un restaurant de Reykjavík qui a relancé cet événement en tradition annuelle.

Aujourd’hui, le þorrablót est une soirée où l’on mange des mets traditionnels (tels les têtes et testicules de moutons, le requin faisandé et le poisson séché) et où le comité d’organisation passe en revue de manière satirique l’année passée auprès des habitants de la commune. Et soudain, tu réalises que ton plombier est un chanteur extraordinaire, ta dentiste une actrice sublime et ton voisin un stand-up comédien hors du commun !

Mon premier þorrablót s’est bien passé. Je n’ai pas compris toutes les blagues et anecdotes lors des quasi trois heures de divertissement mais, à la fin, tout le monde dansait et chantait ensemble jusqu’à ce que le froid de l’hiver semble bien loin…

Hvernig er veðrið ?

Après quelques jours de printemps, il neige de nouveau. Le genre de neige qui fait rêver de ski et de grog, de bataille de neige et d‘amour…

*L’homme divertit l’homme.

© Photo : http://www.flickr.com/photos/ameriskur/

À propos de Bjorg

Froid aux mains, chaud au coeur

Vous devriez lire

Althingi

Élections législatives islandaises fixées à fin octobre

À quand les élections ? Telle a été la question de l’été, à laquelle la réponse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.