Accueil > A la une > Islande : ça s’est passé en décembre 2014

Islande : ça s’est passé en décembre 2014

Dès la mi-décembre, conformément à la tradition, l’Islande s’est mise en mode « fêtes de fin d’année ». L’Alþingi a clos sa session après avoir accueilli Ólöf Nordal, nouvelle ministre de l’Intérieur, et voté dans le calme un budget 2015 équilibré. Pour faire bonne mesure le Parti du Progrès a enfin pourvu le ministère qui lui revenait selon l’accord de gouvernement : Sigrún Magnúsdóttir, présidente du groupe parlementaire de son parti, sera Ministre de l’Environnement. Malgré cela le gouvernement ne semble pas trouver les ressources pour mettre fin à la grève des médecins, non plus que la méthode pour préserver le dialogue avec les organisations représentatives des employeurs comme des employés.

Le Budget 2015

C’est un budget conforme à ses souhaits que Bjarni Benediktsson, Ministre des Finances et Président du Parti de l’Indépendance, fait voter :

budget islande 2015

(2) Source : gouvernement ; 1000 Ikr = 6.46€

Où l’on voit un léger excédent budgétaire hors service de la dette. Aux recettes la principale innovation est la réorganisation « technique » de la TVA : baisse du taux supérieur de 25.5 à 24% et hausse du taux inférieur de 7 à 12%. Mesure très critiquée lorsqu’elle a été annoncée (le taux inférieur concerne surtout les produits de consommation courante) mais qui selon le gouvernement devrait être neutre pour la plupart des ménages. Pour ce qui concerne les dépenses, beaucoup des économies prévues ont été réduites, officiellement grâce à des rentrées fiscales 2014 sensiblement supérieures aux prévisions. C’est le cas notamment pour la recherche, l’entretien des routes, auxquels il convient d’ajouter la construction d’une nouvelle prison !
Début décembre, les partis d’opposition avaient proposé leur propre budget : tout en préservant l’objectif d’équilibre, ils prévoyaient des dépenses supplémentaires (+10 milliards d’Ikr), notamment pour l’Université, le système de soins, notamment les hôpitaux, et aussi la Radio Nationale (RÚV), que le gouvernement semble décidé à étouffer. Même si alors leurs critiques ont été très dures, ils n’ont pas été en mesure de gêner le vote de ce budget.

Actualité politique

Outre le vote du budget, Bjarni a, en cette fin d’année, deux raisons supplémentaires de s’estimer heureux :

  1. Le parti de l’Indépendance grignote peu à peu de l’audience, aux dépens, pour l’essentiel, de son allié le Parti du Progrès, passant de 25.4 à 29.4% alors que le parti du Premier Ministre tombe de 11.8 à 11%
  2. Il surprend positivement en choisissant Ólöf Nordal pour remplacer Hanna Birna Kristjánsdóttir, démissionnaire.
en savoir plus sur islande
Ólöf Nordal © Photo : Geir Ólafsson / Iceland Review

Ólöf a été députée de 2007 à 2013, et Vice Présidente du Parti de l’Indépendance. Toutefois, elle avait décidé de ne pas se représenter en 2013 pour des raisons personnelles. En la choisissant, Bjarni a remis à ses cotés une femme dont la compétence est reconnue au delà de son parti, et a fait taire les nombreux appétits apparus dans le groupe parlementaire de celui-ci.

Comme souvent la filiation est intéressante : Ólöf est fille de Jóhannes Nordal, ancien président de la Banque Centrale, petite fille de Sigurður Nordal, écrivain et grand spécialiste des sagas ; sa sœur Salvör a souvent été citée ici comme présidente de la Commission Constitutionnelle, une autre sœur Guðrún pourrait l’être prochainement si, comme il se murmure, elle devenait Recteur de l’Université ; et il ne faut pas oublier Marta, actrice connue !

en savoir plus sur islande
Sigrún Magnúsdóttir

Sigmundur Davíð ne pouvait pas être en reste. Il y avait dans son gouvernement un poste « Parti du Progrès » non pourvu : il reviendra à Sigrún Magnúsdóttir, élue à l’Alþingi en 2013, épouse elle même d’un ancien ministre, et ayant une longue expérience de la politique locale. Elle sera ministre de l’Environnement, responsabilité qui incombait depuis 2013 à Sigurður Ingi Jóhannsson, surtout ministre de l’Agriculture et de la Pêche.

Voici donc ce gouvernement au grand complet : saura-t-il retrouver grâce aux qualités des femmes qui viennent de le rejoindre une popularité bien écornée : 37.3% des électeurs, en léger progrès par rapport au mois de novembre ?
Parmi les opposants les Pirates sont maintenant à 11.4% et dépassent donc le Parti du Progrès et la
Gauche Verte (10.4%). A 16.2% Avenir Radieux est au niveau de l’Alliance Social-Démocrate, soit à eux deux 32% pour une offre politique très semblable.

Actualité sociale

Car le malaise social persiste. De rencontres en rencontres la grève des médecins, qui dure depuis deux mois, semble se radicaliser (revendication +42%). Il est vrai que parmi les 1.831 médecins islandais, 731 exercent à l’étranger, dont 406 en Suède. Quant à la négociation entre les fédérations de syndicats d’employés et d’employeurs, elle risque d’être difficile tant le gouvernement semble faire peu de cas de l’opinion des premiers, par exemple en réduisant sans concertation la durée d’indemnisation du chômage.
Il est vrai que celui-ci est passé en dessous de 4%. L’impact social sera donc faible, l’économie aussi.

Actualité économique

Principaux indicateurs La nouvelle surprend, y compris l’auteur de ces lignes : le PNB n’aurait progressé que de 0.5% au cours des 9 premiers mois de 2014, ce qui est très loin des 2.7 à 3% prévus. L’explication serait dans une augmentation de la consommation privée plus faible que prévu : 2.5% au lieu de 4.3%. Il s’agit de premières estimations, qui pourraient être sensiblement revues. Néanmoins ce coups de semonce est largement commenté.
L’inflation pourtant n’a jamais été si faible, autour de 1% et devrait rester à ce niveau dans les mois à venir. Conjuguée avec des augmentations de salaire substantielles notamment dans la fonction publique (enseignants), elle permet une évolution appréciable du pouvoir d’achat.

progression indice salaires

Où l’on pourrait lire que l’ensemble des salaires a progressé de 1.4% au 3ème trimestre par rapport au précédent, et de 6.3% par rapport au 3ème trimestre 2013, soit 5.9% pour les salariés du privé et 7.6% pour ceux du public (Etat = 6.8%, collectivités territoriales : 8.4%).

Le commerce extérieur se porte lui aussi plutôt bien : la balance des services évidemment, grâce au
tourisme, mais aussi celle des biens, revenue à l’équilibre après des mois de déficit. Je reviendrai sur ces résultats dès que sera connue l’ensemble de l’année 2014.

Poursuite du désendettement anticipé Le 19 décembre l’Islande a remboursé 400 millions de $ au FMI soit 20% de son emprunt de 2008. Le reste, soit, 345 millions $ devrait être soldé en 2015-2016.

Plus important en valeur et en symbole le remboursement par le liquidateur de l’ancienne Landsbanki de 257 milliards d’Ikr (1.67 milliard €) au titre de Icesave, finalement autorisé par la Banque Centrale d’Islande. Compte-tenu de ses versements antérieurs, Landsbanki s’est maintenant acquitté de 85% des 890 milliards d’Ikr (5.8 milliards €) dus aux déposants britanniques auprès de Icesave ; le reste devrait l’être avant 2017. Les lecteurs vigilants de ces chroniques connaissent l’énorme malentendu créé en juin 2009 autour du premier accord signé par le précédent gouvernement, et amplifié par les opposants d’alors, notamment le Parti du Progrès, avec l’aide du Président Ólafur Ragnar Grímsson : il n’a jamais été question d’un remboursement intégral de cette dette par les contribuables, mais d’une caution apportée par l’État sur ce que Landsbanki ne pourrait pas rembourser. Et dès cette époque on estimait à 75% les capacités de la banque, et 100% avant même le second référendum. Énorme malentendu qui a couté très cher au pays !

Actualité culturelle

en savoir plus sur islande
Ólafur Elíasson

L’architecte de Harpa, Ólafur Elíasson est né au Danemark, vit entre Copenhague et Berlin, mais il est de son aveu même profondément marqué par sa filiation islandaise et ses fréquents séjours sur l’île. Qu’il ait été choisi par la Fondation Louis Vuitton pour la première manifestation organisée dans son nouvel espace parisien paraît logique tant ses travaux s’apparentent à ceux de l’architecte Franck Gehry.

Autre hommage rendu en France à la culture islandaise : le Prix de la Meilleure Traduction décerné à Jean-Christophe Salaun pour sa traduction – la première !- de « La Femme à 1000° » de Hallgrímur Helgason. Exercice d’autant plus méritoire que ce roman, bien que très contesté par la famille de la femme dont la vie est ici relatée, renvoie à des anecdotes familiales bien islandaises !

À Reykjavík 15000 personnes ont vu et écouté sur la scène de Harpa Hallgrímur Ólafur «Ragnheiður», opéra de Gunnar Þórðarson (musique) et Friðrik Erlingsson (livret), où l’on conte les amours contrariées de Ragnheiður, fille de l’Évêque de Skálholt, et Daði son précepteur. C’est le deuxième opéra écrit et créé en Islande au cours de l’année 2014.

Relations extérieures

Peut-être faudrait-il commencer par un non-événement : l’Alþingi s’est mis en vacances le 17 décembre sans avoir eu à se prononcer sur la motion, si urgente voici un an, rompant officiellement les négociations d’adhésion à l’UE. Il reprend ses travaux le 20 janvier. Gunnar Bragi Sveinsson (Parti du Progrès) présentera-t-il une motion qui risque d’entraîner une crise dans le Parti de l’Indépendance ?

Le 2 décembre, à Bruxelles, Gunnar Bragi a participé à la réunion des ministres des Affaires Étrangères des pays de l’OTAN. Principal sujet à l’ordre du jour : l’Afghanistan et l’arrêt des opérations de l’OTAN dans ce pays.
Du 15 au 17, il était à Paris, d’abord pour participer aux travaux du Comité d’Aide au Développement de l’OCDE, ensuite pour rencontrer des personnalités françaises dont Laurent Fabius pour un échange sur les principaux sujets d’actualité. Le 16 il a déjeuné à l’Ambassade d’Islande avec les membres de la Chambre de Commerce Franco-Islandaise.

Et pourtant la vie continue…

  • 11.12 – un policier qui avait sorti brutalement une femme ivre de sa voiture a été condamné à 30 jours de prison avec sursis et 430.000 Ikr de dommages et intérêts,
  • 22.12 – 12 chevaux se sont noyés dans un lac gelé proche de Bessastaðir
  • 22.12 – l’association Green Destination classe le Snæfellsnes comme l’une des 100 régions les plus « vertes » au monde ; et évidemment la plus belle !
  • 25.12 – à Akranes, 5 et non 13 Pères Noël, mais si beaux !!!pères noël akranes
Sélection iconographique effectuée sous l’entière responsabilité de la rédaction de Vivre en Islande.
© Photo en Une : Fréttablaðið (24/12/2014)

À propos de Michel

Ces lignes sont le résultat de lectures, de suggestions et d’informations que je peux obtenir autour de moi, mais elles n’engagent que ma seule responsabilité.

Vous devriez lire

photographie islande

L’Islande vue par… Justine qui l’a photographié !

Janvier 2015, je boucle ma valise et monte dans un avion quiatterrira quelques heures plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.