Accueil > A la une > La cuisine islandaise
cuisine islandaise

La cuisine islandaise

« Sæl og blessuð ! Hvað segir þú gott ? » pourrais-je dire lorsque je rends visite à Elma dans son 60 mètres carré. Elle a 92 ans en petite forme. Elle me répondrait à peine; plongée qu’elle est dans ses pensées juvéniles et assommée par les médicaments journaliers. Au lieu de cela, la première chose que je fais lorsque j’ouvre la porte, c’est de rester bouche close et le nez pincé mon salut coincé dans la gorge. Elma est assise devant la table de sa cuisine timbre-poste. A coté d’un monticule de boite de médicaments qu’elle a rangé avec soin pour que tout soit en ordre, elle s’apprête à manger. Ses yeux glauques se relèvent tout doucement en me voyant pénétrer chez elle alors qu’ils étaient plongés dans son assiette une seconde auparavant. C’est la goutte qui fait déborder le vase ou bien « dropinn sem fyllir mælinn » comme ils disent en Islande. Ça revient au même. Le vase est en trop plein. Il y a des soirs (j’y peux rien, c’est le soir) où les éléments s’accumulent de telle sorte qu’on disjoncte. En moins de 15 minutes, la moutarde m’ait montée au nez.

Tout a commencé chez Helga (84 ans) qui cuisinait quelques côtelettes panées. Elle cuisine des côtelettes panées au moins 4 fois par semaine. Chaque fois que je lui rends visite il y a cette odeur de friture panée qui plane dans l’appartement. Bon sang, pensais-je, c’est la 4ème fois cette semaine ! Ensuite ce fut au tour de Ólafur (93 ans) qui lui, devait se réchauffer son poisson-pomme-de-terre-hrásalat cuit à l’eau avec une noisette de smjör ranci qu’il garde toujours hors du frigo sinon il devient trop dur. La nausée… En sortant je me suis dis jamais 2 sans 3. Sesselja (tout juste 70 ans) avait tartiné une tranche de pain avec du pâté de mouton islandais (kindakæfa). Chose (j’appelle ça chose parce que c’est innommable) que je n’arrive pas à manger tellement le goût est … sans goût ! À peine salué Sesselja, je respirai un grand coup au dehors. Allez mon gars, me disais-je, c’est fini. Reprend tes esprits. Ça va passer. Hahahaha !

C’était sans compter Elma. La coquine. Ils avaient tous dû se mettre de mèche pour m’empoisonner la soirée. C’est sûr ! Elma donc, et ses yeux glauques dans son tee-shirt datant du siècle dernier et laissant paraitre ses avantages délaissés à l’abandon. Avec ses petites pilules bien entassées dont quatre se bataillaient sur la table avec la reine somnifère Imovane. Le spectacle tiré tout droit d’une scène de Germinal de Zola m’emplit d’une grande solitude et de détresse. Dans son assiette, attendait la demie tête ébouillantée d’un agneau qui la regardait du même œil glauque qu’on jurerait qu’Elma et lui avaient été frère et sœurs jadis. Elle le regardait. Il la regardait. Lui livide de son ébouillantage et elle livide de n’être pas sorti depuis des lustres. C’était pitoyable. Trois pommes-de-terre tiraient entre-elles à courte paille pour savoir qui serait la première à être mise en bouche. Je sais bien que c’est Þorrablót mais dans cette mise en scène là, les bras m’en sont tombés. Er þetta gott ? (Est-ce bon ?) Demandais-je avec dédain… Þetta er besti matur í heimi (Il n’y a rien de mieux au monde).

Qu’est-ce-que vous voulez répondre à ça ?

À propos de Jean

Vous devriez lire

Althingi

Élections législatives islandaises fixées à fin octobre

À quand les élections ? Telle a été la question de l’été, à laquelle la réponse …

5 comments

  1. Bonjour Jean,

    Je découvre ce site et surtout tes commentaires autrement moins « tourisitiques » qu’on n’a l’habitude de lire 🙂

    J’ai fait le tour de l’Islande en 1995 (oui, oui ça remonte je sais). J’ai adoré la nature minérale de ce pays. Je n’avais pas vraiment eu le temps d’aller à la rencontre des Islandais, puisque mon but était d’emmagasiner le plus d’images possibles des paysages. Mais je me me rappelle cette attirance, cette fascination pour ce pays, après qu’une de mes profs de sciences en 4ième nous en avait fait le récit, diaporama à la clef. « Vous pouvez vous brûler la semelle de vos bottes en caoutchouc si vous marchez sur une coulée de lave encore chaude, même si cette coulée a eu lieu quelques semaines avant ) Diapositve à l’appui (l’ancêtre des selfies pour bottes en caoutchouc j’imagine 🙂 )

    Mais j’aurai voulu savoir si les démarches pour travailler en Islande sont compliquées ou simple, si l’immigration est plutôt bien vue ou mal vue. L’explosion du tourisme me fait un peu peur car je sais que la nature est extrêmement fragile et qu’habituellement dans une masse de tourisme il y a toujours des demeurés qui ne comprennent pas grand chose à l’environnement ce qui pourrait contribuer à une certaine méfiance face à l’immigration.

    De plus je n’ai pas encore fouillé tout le site, mais pourrais-tu me dire ce que tu fais comme travail en Islande ? Et pourquoi pas les motivations qui t’y ont conduit ?

    Merci d’avance

  2. Bonjour, je prépare mes prochaines vacances pour le mois d’octobre.
    Cela fera la 3ème fois que nous partons en Islande.
    Mon fils avait 7 ans la première fois que nous y sommes allés et il m’en parle souvent.
    Nous souhaiterions partir vers les fjords du nord ouest mais en excursion pour la journée ou bien séjourner dans les environs car nous ne prenons pas de véhicule.
    A priori durant cette période nous n’avons rien trouvé.
    Nous vous remercions pour vos commentaires.

    FERRANTE Laure

    • Bonjour Laure,
      J’ espere que vous aurez un bon séjour dans ce coin la. Il faut aller a Latrabjarg et tous les fjords de l’ ouest. Magnifique. Mais attention a l’ hiver qui vient très vite… Déjà que l’ été est très froid. Mais sans voiture il faudrait trouver des excursions à pied. Sans allé aussi loin, il y a Reykholar et ses environs. Belles marches à faire.
      Jean

  3. Admirablement écrit! Merci encore pour cette petite incursion dans la vie quotidienne islandaise! Bonne continuation (sans trop de svið…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n\'êtes pas un vilain Troll... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.