Accueil > eric (page 2)

eric

Chroniqueur taquin en phase d'apprentissage.

Musique islandaise : les voeux de Ylja

Sans l’opiniâtre gentillesse de Sigtryggur Baldursson il eût été difficile de réaliser cette courte vidéo et celle d’Axel Flóvent. À la tête d’IMX, une organisation qui tend à promouvoir toutes les formes de musique islandaise sur la scène internationale, le co-fondateur des célèbres Sugarcubes aurait pu m’envoyer paître sur les champs ocres d’une ferme du Snæfellsnes. Il ne le fît pas. Ásgeir, Mammut, Agent Fresco, Mugison… Grâce à lui et bien que la plupart ait gentiment décliné ma curieuse proposition de vous souhaiter une bonne année en fredonnant, j’ai pu entrer en contact avec une bonne quinzaine de formations. Il …

Lire plus

Les voeux de Vivre en Islande

Jean Pozocco Le repas de fin d’année qui avait commencé à six heures était depuis longtemps terminé. Le discours de l’évêque de l’église protestante d’Islande avait été englouti comme la dinde. La télévision nous avait rafraichit la mémoire sur l’année écoulée. Le premier ministre essayait de nous rassurer sur l’avenir. Les feux de joie (brenna) sur la colline de Kopavogur avaient été une réussite avec son feu d’artifice dépensier. Le dessert devant l’inévitable Áramótaskaup avait été le seul sourire de l’instant. L’enthousiasme des enfants était attendrissant à une demie heure du gong final lorsque les …

Lire plus

Envie d’une expatriation en Islande ?

Supposons que je sois là-bas, donc loin d’ici, loin du lieu où je souhaiterais me trouver, encore salarié d’une entreprise ou étudiant à la recherche éperdue d’un premier job ou d’un stage et fortement motivé pour un long séjour insulaire, captivé par la perspective d’une expatriation en Islande, et bien je me poserais la question : Comment organiser son expatriation en Islande ? Vous êtes sacrément nombreux à vous la poser cette question. Je m’apprête à effectuer un stage de 4 mois à Reykjavik, à partir de janvier 2016, et je suis à la recherche …

Lire plus

Quand je n’y suis pas. En Islande (6)

partir en islande en hiver

Quand je n’y suis pas. En Islande. J’oublie. Quand c’est à Paris. Que je suis. Je zappe. Que de bruit dans la ville lumière. Été comme hiver, la capitale hurle et vocifère. Dans ce combat de sons qu’arbitrent les sirènes arrogantes, Dans ce coeur sombre et métallique qui pulse sa technologie insensible, Les voix, les chants et les rires ont fui la cacophonie indécente, Même les froissements chlorophylle des brises éphémères sont devenus inaudibles. C’est là-haut que j’y pense. Quand à nouveau j’y suis. C’est sur l’île que je prends conscience. Du silence. Reykjavik est une cité calme. Vous …

Lire plus

Islande en hiver ? Froid et sombre, mais…

hiver en islande

Dans quelques semaines, vous partirez. Alors que la grande majorité des touristes se ruent sur les vols lowcost estivaux, vous avez choisi décembre pour vous rendre au pays d’Of monster and men. Pour les néophytes, quelques précisions s’imposent. L’Islande est une île. Jusqu’ici je ne vous apprends rien. Après tout les Bahamas aussi sont une île. La comparaison ne va guère plus loin. Car au-delà de cette similitude géographique, la «terre de glace» n’accueille durant quatre mois qu’un soleil au rabais enclin à ne s’attarder que quelques heures sur ce désert volcanique. Quant à l’influence bénéfique …

Lire plus

Vagabond d’islande : l’île vue de l’intérieur

J’ai découvert par hasard les vagabondages islandais de Pierre-Alain Treyvaud. Le hasard fait parfois bien les choses. Les Éditions Favre, sa maison d’édition, m’ont transmis ses coordonnées et j’ai pu lui écrire afin de lui proposer cet entretien à distance après qu’il m’eût adressé son livre. Vagabond d’Islande séduira les véritables aventuriers… Parce qu’il est beaucoup question de tente géodésique, de crampons 10 pointes ou de pelle à neige, Vagabond d’Islande ravira les initiés. Je veux dire que de mon point de vue, et bien qu’il puisse se lire comme un roman d’aventure, l’ouvrage de Pierre-Alain Treyvaud pourrait bien devenir une, …

Lire plus

Le Riff est de retour

riff

Sans doute parce qu’il n’existe que depuis 2004, le RIFF (Reykjavik International Film Festival), intitié par Hrönn Marinósdóttir, n’a pas encore la renommée d’autres grands événements cinématographiques. Ce rendez-vous annuel n’en propose pas moins des expériences qui dépassent largement le cadre sombre et feutré d’une salle de projection et démontre s’il en était besoin l’excentrique créativité des islandais. Certainement inspirés par les virevoltantes et joyeuses gesticulations de Gene Kelly dans Singing in the rain, les organisateurs proposent par exemple au public une sorte de « Watching in the swimming pool » pour 1500 Ikr (une dizaine d’euros). Entre deux brasses coulées, …

Lire plus

Sjáumst Sólveig Anspach

Sólveig Anspach

Je ne sais plus. Je ne saurais dire à quelle occasion je l’ai rencontrée la première fois. Mais je me souviens de cette journée d’août 2012. Il y a 3 ans presque jour pour jour. C’était à Reykjavik. Il faisait si beau. L’une de ces rares journées d’été durant laquelle on se demande comment le vent, la neige et l’humidité peuvent exister sur l’île. L’un de ces moments précieux et inoubliable parce qu’inattendu qui confère à la vie sa magie. Nous quittions l’Islande et la maison du 101 que nous avaient prêtée Thorunn (sa soeur) …

Lire plus

Hôtels du Nord : atmosphère à Reykjavik !

C’est l’amie islandaise d’un ami islandais de ma fille Louise. Elle a 20 ans. Elle est triste. Les restes de deux maisons déplacées recouvrent désormais le petit jardin qui peuplait ses souvenirs enfantins, à Grettisgata dans le centre de la capitale islandaise. Un hôtel va surgir. Un de plus. À Reykjavik, les boutiques de souvenirs, les restaurants, les hôtels métamorphosent la petite cité nordique au rythme d’une poussée geysirienne. Les vikings de la finance se sont reconvertis dans ce nouvel eldorado touristique dont ils profitent chaque année davantage. Ce nouveau marché a supplanté les investissements hasardeux. Les méthodes, elles, ne …

Lire plus

Faire l’Islande à vélo c’est gonflé !

islande en vélo

Vous ai-je déjà dit qu’il y a quelques années, en 2009 pour être exact, j’avais fait le tour de l’île avec deux de mes filles ? Près de 1500 km de balade en l’espace d’une dizaine de jours. Notre premier «round trip». Vik, Höfn, Jokusarlon, Skaftafell, Egilsstadir, Seyðisfjörður, Ytra Lón, Þórshöfn, Mývatn, Húsavík, Akureyri, Siglufjordur, Ólafsfjörður, Sauðárkrókur, Blönduós, Sæberg et retour à Reykjavik. Alternance de campings plébiscités par Garance, aventurière génétiquement assumée, et d’auberges de jeunesse exigées par Louise, confort addict. Mais avouons-le à tous ceux qui roulent naïvement pour une objectivité sans concession tels …

Lire plus