Accueil > A vivre (page 13)

A vivre

Restaurants, concerts, loisirs, expositions, littérature, design, événements, promenades… Les découvertes de VIVRE EN ISLANDE et les rendez-vous à ne pas manquer.

Flatey : l’île buissonnière.

Avez-vous une idée du rapport qui existe entre le cinéaste Baltasar Kormákur, l’écrivain Anton Tchekhov et l’île islandaise de Flatey Islande ? Le premier s’est inspiré d’une pièce du deuxième pour réaliser, sur la troisième, le film White Night Wedding. C’est l’histoire d’un ancien professeur de littérature qui tente avec difficulté d’aménager un terrain de golf sur l’île qui a vu naître la femme dont il s’est séparé pour épouser l’une de ses anciennes élèves. Les scénarios islandais font rarement dans la simplicité. Cette « dramédie », comme la qualifie le réalisateur de Jar City, …

Lire plus

Tentations… pacifiques ?

Billets courts, tantôt enthousiastes, tantôt impertinents, visant à vous faire découvrir l’île aux volcans à travers un lieu, une boutique, un restaurant, un événement… La meilleure façon de résister à la tentation serait d’y céder (Oscar Wilde) ! Il aurait eu 70 ans samedi dernier. Concerts, expositions, cérémonies… De nombreux hommages lui sont rendus un peu partout à cette occasion. Lui, c’est Lennon. Prénom John. Artiste rebelle et pacifiste assassiné en 1980 par un fan tout autant rebelle, mais un chouilla moins pacifique. A Reykjavik aussi, le chanteur de Imagine sera célébré jusqu’au 8 décembre prochain, date de sa disparition. En prélude aux nombreux …

Lire plus

La recette d’un succès

Objets inanimés avez-vous donc une âme ? A n’en pas douter. Voilà ce que l’on peut conclure de ce conte musical dédié aux enfants, que nous autres adultes avons été conviés à voir au Théâtre national de Reykjavik. Le titre : « La revue de cuisine ». Ne me demandez pas de vous raconter l’histoire, je n’ai pas tout suivi. Occupé à trouver un réglage approprié pour mon appareil photo, j’ai loupé la plupart des moments clés du récit. Tout au plus ai-je vaguement retenu qu’un chaudron s’était amouraché d’un curieux couvercle en force de chapeau, avant …

Lire plus

Reykjavik Fashion Festival

En marge de DesignMarch, s’était ouvert comme je vous le disais ici, le Festival de la Mode de Reykjavik. Une vingtaine de stylistes Islandais présentèrent leurs collections aux acheteurs et aux journalistes du monde entier. Histoire de prouver à la planète enfumée que les difficultés traversées par la plupart des premiers pour exporter leurs productions, n’avaient pour autant entamé ni leur créativité, ni leur bonne humeur. Solos de guitare de Berndsen, rythmiques sourdes et envoûtantes de GusGus ou riches mélodies des jeunes Sykur, mêlant jazz fusion et hip-hop… Pendant que dans les bars et clubs …

Lire plus

DesignMarch 2010

Était-ce pour conjurer le sort que l’Islande organisait, pour la seconde année consécutive, son « DesignMarch » ? Pendant 4 jours, le pays qui vit des jours sombres depuis près de deux ans, avait souhaité draper sa capitale des couleurs festives et disparates du design. Architecture, décoration intérieure, mode, design graphique, bijoux, objets en céramiques… Du 18 au 21 mars dernier, le renouveau printanier s’accompagna d’une renaissance créative qui devait faire oublier l’hiver froid et sombre qui s’achevait. Dans le centre et aux alentours de Reykjavik, dans les lieux publics, dans les boutiques et les cafés, les …

Lire plus

Best of Reykjavik

Je tiens ma promesse d’hier après midi, faite aux auditeurs de RTL… Quelques suggestions totalement partiales et non exhaustives de restaurants dans le centre de Reykjavik. Café Gardurinn Un restaurant végétarien qui ne paie pas de mine mais qui séduira les amateurs de cuisine saine et familiale. Je vous le recommande d’autant plus facilement que je ne suis pas un adepte de la purée de tofu ou du gâteau aux betteraves. Klapparstígur 37 +354 561 2345  Ostabudin (Delicatessen) Descendez les quelques marches dissimulées dans l’arrière boutique de cette épicerie fine, vous vous retrouverez dans un …

Lire plus

Pickpoket à Reykjavik

Dans le Paris de la fin des années 50, Robert Bresson livre le récit désenchanté d’un jeune homme velléitaire qui cherche ses limites et veut défier la police en s’improvisant pickpoket. Une fois installé dans le vieux siège en bois de la cinémathèque d’hafnarfjordur, fondée en 1946, avec ses rideaux de velours pourpre, j’ai d’abord eu le sentiment d’avoir loupé le film. Je veux dire que je n’ai pas réussi à croire à l’histoire qui m’était racontée. Ce n’est d’ailleurs pas tant le scénario que le jeu des acteurs qui m’a troublé. L’absence de jeu …

Lire plus

Tour d’Islande : photos bonus !

 

Lire plus

Tour d’Islande (fin)

Pour cette ultime nuit, nous nous arrêtons à Sæberg. Pourquoi Sæberg ? Parce qu’auberge de jeunesse à Sæberg. Nos tentes n’auront plus l’occasion de s’étirer. L’attrait pour l’originalité de cette habitation inhabituelle s’est mue, au fil du mauvais temps, en aversion pure et simple. Louise surtout, s’est promis de ne fréquenter plus tard que les hôtels 10 étoiles. Si, si, 10 ! Deux fois cinq. Deux fois meilleur que le meilleur. L’auberge est confortable. Comme les précédentes. Aucun français à l’horizon. Je ne pourrai pas me gausser. En revanche, un groupe d’une douzaine d’italiens a …

Lire plus

Tour d’Islande (5)

Tour d'Islande

Les mots sont volatiles. Ils flottent au-dessus de ma tête. Indécis, molassons, hésitants. Ils se mélangent avec leurs congénères pour former de courtes phrases sans vœu ni quête. Onomatopées pluri-syllabiques, embryons d’idées indéchiffrables, concepts flous et improbables… Les idées oscillent et défilent à vive allure comme le cours fluctuant d’un titre boursier ne sachant s’il doit plonger ou grimper. Je les observe, d’un œil comateux, telle une vache amorphe observant le passage d’un train. À l’instar du bovidé immobile, je mastique mollement les restes régurgités et pâteux de mes songes encore tièdes. Il est 6h. …

Lire plus