Accueil > A la une (page 16)

A la une

Skálmöld… quand la musique métal fait voyager

musique islande

J’ai grandi en écoutant la musique classique, le jazz classique, Tri Yann, Simon and Garfunkel, Michel Fugain et les comédies musicales. Que du doux et pas trop agressif à l’oreille. Après on aime ou pas, il s’agit là d’une question de goût et comme vous le savez, les goûts et les couleurs… Plus tard, vers vingt ans, j’ai découvert Led Zeppelin et d’autres groupes aussi sombres. En grandissant, mes sources d’intérêt phonique se sont multipliées et j’ai fini par collectionner les sons comme d’autres les dés à coudre. J’aime presque tout, surtout s’il ne s’agit pas …

Lire plus

Vox Feminae : l’Islande à Paris

Vox feminae

Il est des soirées d’hiver où l’Islande vient à vous dans l’intimité d’un appartement parisien. Des soirs où résonnent des voix enchanteresses qui, cette fois, ne proviennent pas d’un disque. Ce fut le cas vendredi 22 novembre dernier à la résidence de l’Ambassade d’Islande à Paris. Ce soir-là, les diplomates ont cédé le devant de la scène à d’autres ambassadrices : celles d’une culture musicale islandaise, en marge des Bjork et autres Sigur Ros, qui ne manquent pas de caractère non plus. A l’occasion de ses 20 ans, Vox Feminae a rendu sa première visite …

Lire plus

Islande : ça s’est passé en novembre

«  » : l’expression, écrivais-je en juillet 2013, «est sur toutes les bouches, et le suspense insupportable !». Le 30 novembre le suspense est levé et une nouvelle expression remplace la précédente : « ». Pour la présenter, le gouvernement n’a pas ménagé ses efforts : logo spécifique joliment dessiné, conférence de presse à Harpa, document d’explications en forme de diaporama de 90 pages avec un grand nombre d’exemples. Que propose le groupe de travail en charge de concrétiser l’engagement électoral le plus emblématique de Sigmundur Davíð Gunnlaugsson et du Parti du Progrès ? L’auteur …

Lire plus

Soleil d’hiver

noel islande

Décembre. Ce matin, la terre couverte de neige craquait sous mes pieds alors que de gros flocons de neige dansaient autour de moi, sans faire du bruit. Le jour n’était pas encore levé mais grâce à cette couverture blanche, le noir n’était pas aussi omniprésent. Nous nous approchons du solstice d’hiver, lorsque les jours sont courts et les nuits si longues. C‘est la période la plus sombre de l’année, on a l’impression que le soleil ne bouge quasiment plus, inutile de regarder vers l’Est le matin et encore moins vers l’Ouest le soir, rien à …

Lire plus

24h de la vie d’un libraire à Reykjavik

libraire reykjavik

Ari est un épicurien. Il alterne habilement entre son inclination pour les choses de l’esprit et un insatiable engouement pour les plaisirs de la vie. A fortiori s’ils s’ingurgitent. C’est qu’il peut faire frisquet en Islande. Les petits creux impromptus se font souvent sentir et les occasions de les combler raisonnablement ne manquent pas. Alors l’ancien journaliste de Morgunbladid ne se prive guère. Il vaque d’une occupation littéraire à une sustentation organoleptique avec la certitude que l’une et l’autre sont indissociables, qu’elles sont comme les deux plaisantes mamelles nourricières d’une même quiétude. Libraire à Reykjavik …

Lire plus

Design-moi l’Islande !

Ce mois-ci : Steinunn Sigurdardottir Un homme. Petit. Il gesticule maladroitement autour de ses violons. Perfectionniste et minutieux, rien ne lui échappe. Tous doivent être droits, symétriques et rigoureusement équilibrés. Il voit tout. Sens tout. Il observe, analyse, mesure et corrige. Strictement scientifique. Chaque geste est répété dans une succession grotesque. Un métronome donne le rythme. La cadence est précise. Parfaitement calculée. Intensément correcte. Il sautille. Réfléchit et tourne en rond. Puis, il s’accroupit et remonte ses chaussettes avec grand sérieux. Silence. Il déambule dans la pièce. S’arrête. Regarde sa montre et revient. Hésite. Et …

Lire plus

Jón Gnarr, politicien apolitique – ou la politique redécouverte ?

jon gnarr

Jon Gnarr ? En 2010, son élection avait fait sensation. En Islande, la première réaction fut l’incrédulité. Un clown à la tête de la mairie de Reykjavík ? Encore une occasion de séparer la nation en deux blocs s’opposant, mais cette fois ci sur des critères totalement différents de ceux auxquels on était habitué : les « sérieux » de la politique d’un côté, les « clowns » de l’autre. La politique est pourtant une chose sérieuse, pour ceux qui en font – ou non. Et puis Reykjavík ne fut pas la seule municipalité à rejeter le système sacro-saint …

Lire plus

Avent et ectoplasme !

fantôme islande

Voici venu l’hiver, avec ses journées si courtes qu’on n’a plus envie de se lever. La lumière électrique reste allumée du matin au soir, et on attend le solstice d’hiver qui signale le retour du soleil, un pas de poule par jour, comme on dit, jusqu’à l’équinoxe, puis le merveilleux solstice d’été, avec son soleil de minuit. Oui, heureusement qu’il y a l’électricité… Et nos ancêtres, comment s’en sortaient-ils ? Pour la lumière, ils n’étaient pas gâtés : des bougies de suif, des lampes à huile de foie de poisson. Le faible éclairage des logis …

Lire plus

Torrini dans le métro

Emiliana Torrini

On sait la scène islandaise riche. Riche d’artistes de tous horizons musicaux qui épousent à merveille les moments de notre quotidien loin des champs de lave. Ceux qu’on aime parce qu’ils nous réveillent en douceur le matin. Ou bien ceux qui ravivent en nous la vigueur des brises salines sur le chemin du boulot. Ou encore ceux qui font naître un sourire sur notre visage quand on les découvre dans la bande annonce d’un film, à la pensée que personne d’autre ici présent ne se doute du pays qui a vu naître l’harmonie enchanteresse qui …

Lire plus

Chronique : In urinae veritas

Je suis une grande utilisatrice des toilettes publiques. Je ne crains pas les mauvaises odeurs parce que j’y suis plus ou moins immunisée. Vous comprenez dans mon boulot, j’accompagne des personnes aux lieux d’aisance et croyez moi, j’en change des couches. Tant que ça sort d’un nez, je suis solide, blindée. En revanche, je suis sensible à l’idée d’être exposée aux armes biologiques que sont les virus, germes et autres streptocoques qui raffolent de la promiscuité des WC publics. Pour vous dire la vérité, je revois ma vie défiler dès que je pénètre dans cet …

Lire plus