Accueil > L’Islande, vue d’ici

L’Islande, vue d’ici

Élections législatives islandaises fixées à fin octobre

Althingi

À quand les élections ? Telle a été la question de l’été, à laquelle la réponse n’a été apportée que très tardivement et du bout des lèvres par le gouvernement : ce sera le 29 octobre… Que les responsables des partis au pouvoir, notamment le Parti du Progrès, aient à ce point hésité à respecter un engagement pris lors des manifestations consécutives à la présence du Premier Ministre d’alors, Sigmundur Davíð Gunnlaugsson, sur les « Panama papers », illustre leur désarroi. Mais cette hésitation s’explique : avec l’apparition et le succès de nouveaux partis et peut-être …

Lire plus

Élection présidentielle : l’autre match islandais

Gudni Th. Johannesson

Quel contenu peut avoir cette chronique si, comme on pourrait le croire, tous les Islandais se sont installés en France ? Heureusement quelques uns sont restés « » : pour choisir un nouveau président, qui, à peine élu, a annoncé qu’il partait à son tour ! pour préparer des élections législatives, dont la date n’est toujours pas connue, et où l’apparition du parti « Viðreisn » chamboule à nouveau les rapports de force, réfléchir aux conséquences du « Brexit » sur le commerce islandais, s’efforcer de vendre aux enchères ces fameux « glacier bonds » …

Lire plus

Politique islandaise : le calme après la tempête

politique en islande

Après deux mois de crises et de manifestations, voici que le calme revient : un gouvernement quasi identique au précédent, des élections présidentielles « classiques », des élections législatives anticipées que le gouvernement voudrait bien repousser le plus tard possible, un reflux des Pirates au profit des formations politiques en place… Pourtant la tempête a été violente, marquée le 4 avril par la manifestation la plus nombreuse (22.000 ?) jamais connue en Islande ; qui peut croire, comme tentent de le faire les deux partis de la majorité, que rien ne s’est passé ? Que …

Lire plus

Les élections présidentielles en Islande au coeur de l’actualité d’avril

ORG et son épouse

Actualité politique Après un exceptionnel emballement, qui me conduit à la rédaction d’un numéro spécial « mars 2 », très mal nommé puisque j’y relate des événements intervenus début avril, la vie politique semble vouloir reprendre son souffle… Paradoxalement la relance vient de celui-ci même qui avait su calmer le jeu, apparemment ! Satisfait de son action le président Ólafur Ragnar Grímsson se dit néanmoins inquiet de l’avenir, en déduit que le pays a encore besoin de sa protection et annonce sa candidature pour un sixième mandat ! Pendant ce temps le nouveau gouvernement se …

Lire plus

L’idéalisme en Islande est une peau de banane !

ORG

On en a marre d’énumérer les bourdes, bévues, bafouilles et autres inepties des partis pourris. Jetons un coup d’œil autour de nous, puis scrutons notre boule de cristal. En Islande, les fâcheux sont au pouvoir depuis des décennies. C’est clair, il faut défricher le gouvernement et l’administration. D’ailleurs, je note au passage que le premier ministre n’a pas démissionné officiellement. Il est tout d’abord parti en vacances, puis on nous annonce qu’il s’agit de vacances à durée indéterminée, à l’ombre des bananiers. Le syndrome de la litote est épidémique ces jours-ci. Surtout, surtout, n’appelez jamais un …

Lire plus

L‘Islande, les bananes et Panama

islande bananes panama

C’est une vieille histoire qui redevient d’actualité. Il y a maintenant plus de 40 ans, un journaliste d’un hebdomadaire français de grande diffusion trouvait un scoop : l’Islande était le premier producteur européen de bananes. Incroyable mais vrai, ce cliché (en fait il y avait 2 bananiers sous serres dans le village de Hveragerði) a continué d’attirer et de motiver jusqu’à aujourd’hui nombre de journalistes, reporters et autres quidams ayant décidé d‘explorer le pays. Et voilà comment un cliché ancien, désuet et erroné entre en collision avec les événements actuels où la rue crie « Islande …

Lire plus

Entretien avec Birgitta Jonsdottir

entretien avec birgitta jonsdottir

Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, Birgitta Jonsdottir est membre du Parti Pirate islandais et député à l’Althing. Depuis près d’un an, sa formation caracole en tête des sondages, tandis que les partis au pouvoir se rapprochent progressivement des températures locales. Cette fulgurante ascension fait penser à celle de Jon Gnarr, l’ancien Maire de Reykjavik, qui avait gagné les Municipales de 2010 en promettant entre autres facéties d’implanter Disneyland sur l’île ou d’offrir un ours polaire au zoo de la capitale islandaise. Avec son Meilleur Parti, l’ancien comédien-musicien-acteur avait surfé sur la vague de mécontentements qui submergeât …

Lire plus

Wintris : la saison 2 a déjà commencé

La saison 1 est lisible ici. La saison 2 éclate alors que la première n’est pas achevée : Sigmundur Davíð se trouve en bonne place sur les « », seul chef d’état ou de gouvernement d’Europe occidentale aux cotés de personnages aussi recommandables que tels dictateurs d’Afrique, du Moyen Orient ou d’Amérique du Sud L’indignation est générale : Sigmundur Davíð a menti : il possédait 50% de Wintris jusqu’à ce qu’il vende ses parts à son épouse pour 1 $ symbolique en janvier 2009, Pire : les Islandais n’apprécient pas du tout de faire l’actualité …

Lire plus

Les islandais sont mécontents et je les comprends

Au moment où j’écris ces quelques lignes, l’un est parti, les deux autres s’accrochent à leurs fonctions. Sigmundur David Gunnlaugsson n’a pas jugé bon de faire durer son calvaire médiatique plus longtemps. Modeste possesseur de quelques millions d’euros discrètement placés avec son épouse dans un paradis tropical et fiscal, le Premier ministre a omis de mentionner cet investissement dans sa déclaration de patrimoine; une première fois lors de son élection au Parlement en 2009, une seconde fois au moment de sa nomination au poste de PM en 2013. Cette amnésie répétée est certainement due à l’impact cryogénique des températures locales. Les crises …

Lire plus

Les bananes des Panama Papers en Islande

En Islande, on dit parfois que les citoyens ont une mémoire de poisson rouge, attendu qu’ils votent souvent pour ceux qui leur ont causés le plus de déboires par le passé. Ainsi, le gouvernement de Sigmundur Davíð Gunnlaugsson est une coalition des deux partis dont on savait qu’ils sont à l’origine de la chute des banques en 2008. Depuis bien longtemps, tout le monde sait que tout n’était pas rose au royaume des elfes. Les électeurs et les contribuables roulés n’étaient pas dupes, mais le déni est une force formidable qui emporte tout et surtout les bonnes résolutions. Il …

Lire plus