Accueil > L’Islande, vue d’ici (page 21)

L’Islande, vue d’ici

Katla : et de trois ?

L’été dernier, après quelques décennies d’un calme relatif, il s’éveillait péniblement. C’est qu’il a le sommeil agité le bougre. Il se tourne, se retourne et se tourne encore. Ses tremblements impromptus causent bien des dégâts alentours. Et puis il ronfle aussi. Au point de faire des bulles qui remontent à la surface de l’eau, tel un garnement jouant dans son bain en fusion. Dixit ceux qui l’observent et s’efforcent d’analyser ses réactions dans l’improbable espoir d’anticiper son saut du lit.  Le géant hiberne depuis bientôt un siècle. Il est fort bien reposé et ne demande qu’à s’étirer largement. Voilà maintenant qu’il gémit, pleurniche, …

Lire plus

Constitution islandaise : l’e-révolution qui beugue ? (2)

La volonté politique existait-elle ? Y-a-t-il eu une véritable intention d’impliquer « l’islandais moyen » dans une modification structurelle de l’Etat engageant durablement l’avenir du pays ? Les instances dirigeantes pouvaient-elles totalement se désengager de cette révision de la constitution islandaise dans une période de grave crise économique et sociale et dans un contexte de forte défiance des pouvoirs politique, médiatique et financier ? Pouvaient-elles dans le même temps confier semblable mission à des citoyens passablement et à juste titre mécontents, n’étant pas des spécialistes des rouages et du fonctionnement juridiques de leurs institutions et …

Lire plus

Constitution islandaise : l’e-révolution qui beugue ? (1)

actualités islande

Les mots ont-ils le pouvoir que certains entendent leur prêter ? J’en doute. Les mots sont faibles. Comme nous. Les palabres euphoriques, les dithyrambes enflammées, les discours indignés n’ont jamais émoussé la vilenie des Hommes, freiné leurs désirs de puissance, pas plus qu’ils n’ont ébranlé leur complaisante médiocrité. Tout au plus les mots ont-ils satisfait les crâneuses velléités de gloire éphémère de ceux qui les manient et donné l’occasion à ceux qui les lisent d’afficher fièrement des postures révoltées.  Mais ont-ils changé la triste farce du monde ?  En revanche, maniés avec talent, les mots …

Lire plus

Tentations symphoniques

Après Medúlla, Volta, Jóga, Oceania, Náttúra… C’est avec Biophilia que la reine arctique de la musique Pop vous donne rendez-vous. Trait d’union inédit et inventif entre l’Homme, la technologie numérique, la science, le cosmos, la nature… ce nouvel album atomico-pédago-ésotérique dont la sortie est prévue en septembre devrait faire parler de lui jusqu’en 2013. Une tournée spatio-temporelle a d’ores et déjà été programmée sur 3 ans et 8 villes. Parmi elles, Björk a bien évidemment inclue Reykjavik. Entre le 12 et le 28 octobre prochain, la jeune ouvrière célibataire de Dancer in the dark proposera 6 concerts dans la Baie …

Lire plus

Une journée gaie

Lire plus

Tentations florales

Depuis un demi-siècle, le Café Flora a pris racine au coeur des 2,5 hectares du Jardin botanique de Reykjavik et de ses 5000 espèces végétales provenant du monde entier. A proximité du zoo de la capitale Islandaise et de ses quelques phoques apathiques, chevaux nains, moutons odorants et autres chèvres, lapins, renards, visons… mélancoliques, cet improbable restaurant ouvert jusqu’à 22 heures en été, installé dans une serre et noyé dans la verdure, propose de nombreux plats préparés à base des produits frais du jardin. Par grand soleil, isolé des clameurs de la ville, s’installer à l’une …

Lire plus

Dans les environs de Þingvellir…

Lire plus

DSK : Who else ?

Il faisait beau. Un soleil rasant et matinal avait envahi la surface de l’île de ses rayons tièdes et aveuglants. Ce jour-là, j’en profitais pour regarder paisiblement la rue déserte qui borde le jardin de notre maison en sirotant mon café. Deux chats s’observaient silencieusement, tels deux amants dénudés espérant que l’autre se déclare enfin. Deux corps souples et poilus enfouis dans les hautes herbes et miaulant de désir. « Il va me falloir le tondre ce gazon ! » m’étais-je dit en attendant que l’une des bestioles se décidât à grimper sur son congénère. Loin du monde, de ses …

Lire plus

Ces petits riens qui changent tout (2)

  Paiement – En France, pour l’achat d’une demi-baguette, la seule vue d’une carte de paiement déclenche invariablement la réaction courroucée de votre boulangère préférée. « Nous ne prenons pas la carte en-dessous de 15 euros d’achats » vous répondra-t-elle froidement, l’aisselle humide et la pommette empourprée. Et en dépit d’une passion pour la philatélie que l’on supposait symbiotique, il y a peu de chance pour qu’après avoir pris longuement le temps de choisir votre timbre préféré (au singulier), la présentation de votre carte Infinite fasse naître autre chose qu’un rictus vaguement amusé sur le visage de la préposée de La Poste. En Islande, les …

Lire plus

L’île a fêté ses marins

Sjómannadagur (Seafarers’ Day). L’événement maritime annuel dédié aux hommes et aux femmes de mer islandais s’est tenu le week-end dernier. Hommage aux marins et aux pêcheurs téméraires qui affrontèrent les navires de l’Empire Britannique à la fin des années cinquante, puis à deux autres reprises dans les années 70. Trois « guerres de la morue » qui ont permis à la petite d’île d’étendre sa zone de pêche jusqu’à 200 miles de ses côtes en dépit des vives protestations de la Perfide Albion. Cette année, comme chaque année, c’est un bric-à-brac d’attractions enfantines, d’expositions poissonneuses et de stands disparates …

Lire plus